NOUVELLES

Plus de 19.000 morts dans les violences en Syrie en 16 mois (OSDH)

22/07/2012 04:24 EDT | Actualisé 20/09/2012 05:12 EDT

Plus de 19.000 personnes ont péri dans les violences en Syrie depuis le début de la contestation en mars 2011, a indiqué dimanche à l'AFP l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui établit un décompte quotidien des morts dans le pays.

Sur les 19.106 personnes tuées selon un dernier bilan, la majorité sont des civils (13.296). Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, 4.861 soldats loyaux au président Bachar al-Assad et 949 déserteurs ont été tués dans les violences.

L'OSDH, basé en Grande-Bretagne et dont les informations proviennent généralement d'un réseau de militants et témoins en Syrie, ne fait pas de distinguo dans son bilan global entre les rebelles et la population civile. Le chiffre de 13.296, qui représente plus des deux-tiers des morts, comprend donc de simples civils ainsi que des civils ayant pris les armes pour rejoindre la rébellion.

L'Armée syrienne libre (ASL), fer de lance de la rébellion armée, est par exemple composée de soldats ayant déserté et de civils ayant pris les armes.

"Le bilan n'inclut pas les milliers de personnes en détention" et dont les proches n'ont pas de nouvelles, a ajouté M. Abdel Rahmane.

Il est impossible d'obtenir un bilan de source indépendante depuis que l'ONU a cessé de comptabiliser fin 2011 les victimes de ce conflit sanglant.

ser/kat/cnp

PLUS:afp