NOUVELLES
22/07/2012 06:30 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

L'Arabie pour un sommet islamique extraordinaire mi-août à La Mecque

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a appelé à la tenue d'un sommet islamique extraordinaire mi-août à La Mecque, premier lieu saint de l'islam, pour faire face aux "risques de sédition" dans les pays musulmans, a annoncé dimanche son ministre des Affaires étrangères.

Le prince Saoud Al-Fayçal, cité par l'agence officielle Spa, a justifié la convocation de ce sommet par "les dangers qu'affronte la oumma (communauté) islamique en raison des risques de démembrement et de sédition".

Il a émis l'espoir que ce sommet contribue à "unifier les rangs" des musulmans, sans donner plus de détails sur la réunion ou son ordre du jour.

Cette initiative intervient sur fond d'une grave escalade en Syrie où plus de 19.000 personnes ont péri dans les violences depuis le début de la contestation en mars 2011, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Par ailleurs, le souverain saoudien, dont le pays est très critique du régime du président Bachar al-Assad, a ordonné le lancement dès lundi d'une campagne de "collecte de dons pour soutenir nos frères en Syrie".

Cette campagne sera organisée dans toutes les régions du royaume pétrolier, a indiqué dimanche le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

L'Arabie saoudite abrite le siège de l'Organisation de coopération islamique (OCI), basée à Jeddah (ouest) et qui compte 57 membres, dont la Syrie.

str/tm/cnp

PLUS:afp