NOUVELLES
22/07/2012 09:16 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

En Syrie la situation est "calme", estime le chef de la diplomatie iranienne

Le chef de la diplomatie iranienne, Ali Akbar Salehi, dont le pays est le principal allié du régime de Bachar al-Assad, a affirmé dimanche que la situation était "calme" en Syrie, où l'armée tentait de reprendre le contrôle de certains quartiers à Damas et Alep.

"La Syrie est calme", a déclaré M. Salehi assurant que "les ressortissants iraniens qui s'y trouvent n'ont pas de problème. Il n'y a pas besoin de mener une action particulière", selon l'agence de presse officielle Irna.

Selon les militants de l'opposition syrienne, l'armée, appuyée par des chars et des hélicoptères, livrait bataille dimanche aux rebelles pour reprendre pied dans des quartiers de Damas et d'Alep, deuxième ville de Syrie.

La télévision publique syrienne a, elle, démenti des bombardements d'hélicoptères à Damas: "Ceci est totalement infondé, la situation à Damas est normale, mais les forces de l'ordre poursuivent les terroristes dans certaines rues de la capitale avec la coopération des habitants".

L'Iran prône le dialogue entre le pouvoir et l'opposition pour mettre fin au conflit en Syrie et accuse certains pays occidentaux et arabes de soutenir militairement les rebelles syriens, notamment en leur envoyant des armes.

Des centaines de milliers d'Iraniens se rendent chaque année en pèlerinage en Syrie.

sgh/feb

PLUS:afp