NOUVELLES
22/07/2012 11:25 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

Damas accuse des pays étrangers de vouloir pirater ses chaînes de télévision

Les autorités syriennes ont accusé dimanche des services de renseignement occidentaux de chercher, avec l'aide de "parties arabes", à pirater les médias officiels pour diffuser de fausses nouvelles comme la chute du régime ou un coup d'Etat.

Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Sana, le ministère syrien de l'Information a affirmé que "des services de renseignement occidentaux planifient, avec l'aide de parties arabes, de pirater les fréquences des chaînes satellitaires syriennes pour quelque temps par le biais de stations de contrôle dans des pays voisins".

Selon le ministère, ce plan qui s'inscrit "dans le cadre du complot contre la Syrie" a pour but de "diffuser de fausses nouvelles, comme un coup d'Etat, des défections ou la chute du régime", en ayant recours à "des journalistes syriens travaillant pour des chaînes arabes ou étrangères ou ayant été enlevés".

Ce communiqué intervient alors que le pouvoir du président Bachar al-Assad est de plus en plus fragilisé après les violents combats à Damas et Alep et la mort la semaine dernière de quatre des responsables de l'appareil sécuritaire dans un attentat.

Plus de 19.000 personnes ont péri dans les violences en Syrie depuis le début de la contestation en mars 2011, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

bur-at/kat/feb

PLUS:afp