NOUVELLES
22/07/2012 11:48 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

Amman prendra les mesures requises pour protéger sa frontière avec la Syrie

La Jordanie a assuré dimanche qu'elle prendrait "toutes les mesures nécessaires" pour protéger sa frontière avec la Syrie, d'où plus de 2.000 réfugiés sont arrivés dans la matinée, selon une ONG jordanienne.

"Les récents développements contraignent la Jordanie à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la région nord, de même que la sécurité nationale, de toute sorte d'infiltrations", a indiqué le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement, Samih Maaytah, dans un communiqué.

"La Jordanie continuera à fournir de l'aide à nos frères syriens qui ont trouvé refuge dans le royaume. Elle suit attentivement les développements et travaille à contrôler l'afflux de réfugiés", a-t-il ajouté.

Le communiqué a été publié à l'issue d'une réunion du conseil des ministres pour discuter de "développements et événements en Syrie, et de leur impact en Jordanie".

"La priorité numéro un du gouvernement est de préserver les intérêts nationaux et la sécurité. Il fera tout pour atteindre cet objectif", a souligné M. Maaytah.

Samedi, l'Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs et de civils ayant pris les armes contre le régime de Bachar al-Assad, avait tenté de prendre le contrôle du poste-frontière de Nassib avec la Jordanie, mais avait été repoussée par les troupes syriennes, selon un haut responsable de la sécurité jordanien.

Ce poste-frontière relie Deraa, haut lieu de la contestation dans le sud de la Syrie, à la province jordanienne de Ramtha, qui abrite un grand nombre de réfugiés syriens. Au total, le royaume accueille plus de 140.000 réfugiés syriens.

Un nouvel afflux de réfugiés a été enregistré dimanche, témoignage de l'escalade de la violence en Syrie.

"Plus de 2.000 Syriens ont trouvé refuge en Jordanie à l'aube", a déclaré à l'AFP Zayed Hammad, qui dirige l'Association du Livre saint et de la Tradition du prophète, un ONG ayant déjà pris en charge plus de 50.000 réfugiés syriens en Jordanie.

"Ils ont fui les violences. Nous pouvions entendre le bruit des tirs et des combats sur le sol syrien la nuit dernière. Les affrontements étaient très violents", a précisé M. Hammad.

"Comme les combats s'intensifient, nous nous attendons à ce que de plus en plus de Syriens fuient en Jordanie", a-t-il ajouté.

L'ambassadeur américain à Amman, Stuart E. Jones, a annoncé dimanche une enveloppe supplémentaire de 100 millions de dollars à la Jordanie afin de l'aider à accueillir les dizaines de milliers de Syriens fuyant les violences et à faire face à ses besoins énergétiques croissants, alors que la fourniture de gaz en provenance d'Egypte est régulièrement interrompue.

akh/cco/hj

PLUS:afp