NOUVELLES
22/07/2012 11:36 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

Alonso triomphe au GP d'Allemagne et augmente son avance au classement général

HOCKENHEIM, Allemagne - Fernando Alonso de Ferrari a mené du début à la fin pour remporter le Grand Prix d'Allemagne de Formule Un, dimanche, augmentant ainsi son avance au classement général.

L'Espagnol n'a jamais pris de grosse avance, mais n'a pas non plus semblé sur le point de se faire dépasser.

Le double champion en titre de Red Bull Sebastian Vettel est arrivé deuxième, mais une sanction l'a relégué au cinquième rang.

Jenson Button de McLaren, initialement troisième, a donc obtenu la deuxième place.

«Ç'a n'a pas été facile, a dit Alonso. Nous n'étions peut-être pas les plus rapides sur une piste sèche, mais nous avons réussi à rester en tête. Jenson a mis beaucoup de pression.»

Vettel a devancé Button avec un tour à faire dans une course de 67 tours. Il a toutefois quitté le tracé le tracé avec ses quatre roues, et les officiels l'ont puni de 20 secondes.

«Je n'étais pas certain si Jenson était à l'intérieur ou non, a dit Vettel. Vous voulez à tout prix éviter un contact. J'ai essayé de lui donner assez de place, mais c'est dur à voir. Nous avions tous des ennuis avec les pneus, Vettel, Jenson encore en plus, et c'est pourquoi j'ai réussi à le dépasser.»

Le Britannique Button était satisfait de sa performance.

«J'ai connu une très belle course. C'est plaisant d'être à nouveau parmi les premiers», a t-il dit.

Le Finlandais Kimi Raikkonen de Lotus est passé du quatrième au troisième rang en vertu de la pénalité de Vettel.

Alonso est devenu le premier pilote à remporter trois courses cette saison, après ses victoires en Malaisie et au GP d'Europe. Il a 34 points d'avance sur Mark Webber de Red Bull, huitième dimanche.

Vettel est troisième à la mi-chemin du calendrier de 20 courses. Alonso totalise 154 points, Webber 120 et Vettel 110.

Vettel avait des reproches à faire à Lewis Hamilton de McLaren, disant que l'Anglais l'a ralenti en sortant de piste au 35e tour. Hamilton, qui a subi une crevaison en début de course, a fini par abandonner au 56e tour.

«Je ne comprends pas ce qu'il a essayé de faire. a dit Vettel. C'est un peu stupide de tenter de rivaliser avec les meneurs.»

Vettel dit que le geste de Hamilton lui a peut-être coûté la deuxième place au profit de Button, temporairement.

«Si vous avez un tour de retard et que vous n'avez plus de chance de gagner, vous devez l'accepter et faire preuve de bon sens, a dit Vettel. Je ne m'attendais pas à ce qu'il attaque.»

Le vétéran Michael Schumacher, sept fois champion de F1, est parti troisième mais a dû se contenter de la septième place. Il a inscrit le tour le plus rapide de la course, mais a perdu des place après une troisième et tardive visite aux puits, pour changer de pneus.

Schumacher n'a pas fait part de ses plans d'avenir. Il s'agissait potentiellement de sa dernière course à la maison.

Kamui Kobayashi du Japon a fini quatrième avec Sauber, tandis que la sixième place est allée à son coéquipier Sergio Perez, du Mexique. Nico Hulkenberg (Force India) et Nico Rosberg (Mercedes) ont complété le top 10.

PLUS:pc