NOUVELLES
21/07/2012 03:56 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

JO-2012 - Hymnes symphoniques, concerts géants: des JO vitrine de la musique britannique

Les hymnes nationaux des nations participantes seront rien moins que symphoniques aux jeux Olympiques de Londres, qui s'accompagnent par ailleurs de concerts visant à mettre en avant un des domaines d'excellence britanniques: la création musicale.

L'édition 2012 des JO a donné lieu à une tâche musicale colossale: l'enregistrement de nouvelles versions des hymnes des 205 pays participant arrangées par le musicien et compositeur britannique Philip Sheppard, et interprétées par l'orchestre philharmonique de Londres (LPO).

Le choix de versions symphoniques tient au fait que "souvent les hymnes sont joués de façon quelque peu militaire par des fanfares, (...) alors qu'au contraire, le temps des jeux Olympiques est un moment où on pose les armes et où, on l'espère, les combats cessent", a observé M. Sheppard lors d'un entretien diffusé sur BBC Radio 4.

Comme le rôle des hymnes est d'accompagner le drapeau en train d'être hissé pendant les cérémonies de remise de médailles, une action qui dure d'une minute à une minute 30, certains hymnes ont dû être raccourcis, et d'autres allongés, comme celui de l'Ouganda qui ne dure que quelques secondes, a expliqué M. Sheppard. Ces arrangements ont été soumis à l'approbation des autorités de chaque pays.

L'orchestre symphonique de Londres (LSO) a de son côté été chargé d'enregistrer les parties orchestrales des cérémonies d'ouverture et de clôture de JO, les 27 juillet et 12 août, mais la musique populaire va aussi jouer un rôle prépondérant.

La cérémonie d'ouverture doit culminer sur une performance de l'ancien bassiste et chanteur des Beatles Paul McCartney. Celle de clôture s'intitule "Une symphonie de musique britannique", et devrait voir se produire un éventail large d'artistes, du chanteur pop George Michael aux vétérans du rock The Who, en passant par le rappeur londonien Tinie Tempah.

Pour Kim Gavin, directeur artistique de l'évènement, "la musique est le produit d'exportation culturel le plus important de ces 50 dernières années pour le Royaume-Uni, et nous avons l'intention de produire une cérémonie de clôture (...) qui sera une publicité exceptionnelle pour la formidable musique populaire britannique".

En parallèle aux cérémonies, mélange de musique "live" et enregistrée, sont prévus des concerts géants à Hyde Park (centre de Londres), avec comme têtes d'affiche le groupe pop phare des années 80 Duran Duran en ouverture et la Britpop de Blur en clôture. A Hyde Park et dans le parc de Victoria (est de la capitale) doivent se tenir de nombreux concerts gratuits tout au long de l'événement sportif.

Le Comité d'organisation des jeux Olympiques de Londres (LOCOG) a confié la tâche de composer cinq chansons officielles à des artistes britanniques mondialement connus, le groupe de rock Muse en tête, mais aussi le chanteur pop Elton John, et le duo de musique électronique Chemical Brothers.

Pour accompagner les compétitions, le LOCOG a aussi compilé une bibliothèque musicale de 2012 titres, classés en cinq grands thèmes ciselés pour coller aux différents types de sports présentés: d'"Extrême" aux notes dubstep et hard-rock conçues pour les épreuves les plus chargées en action comme le BMX, à "Héritage" avec des artistes pop-rock britanniques pour des sports comme le tennis.

Mais les amateurs de cornes de brume et autres vuvuzelas risquent d'être frustrés: l'utilisation dans les enceintes sportives d'objets générant du bruit est interdite.

acd/dh/jgu

PLUS:afp