NOUVELLES
21/07/2012 07:07 EDT | Actualisé 20/09/2012 05:12 EDT

Fusillade d'Aurora: 11 blessés toujours dans un état critique

AURORA, Colo. - AURORA, Colorado (Sipa) — Onze blessés se trouvaient samedi dans un état critique, au lendemain de la fusillade dans un cinéma d'Aurora, dans la banlieue de Denver (Colorado) qui a fait 12 morts et 58 blessés. D'après les enquêteurs, l'auteur présumé de la fusillade, James Holmes, 24 ans, avait acheté au cours des deux derniers mois deux fusils, deux pistolets et plus de 6.000 balles et chargeurs.

Holmes, qui se trouvait samedi en détention dans une prison du comté d'Arapahoe à l'est de Denver, a été arrêté vendredi peu après le massacre perpétré dans le cinéma où l'on projetait le dernier volet de "Batman", "The Dark Knight Rises".

Peu après minuit vendredi, ont témoigné des spectateurs, le tireur a lancé une grenade lacrymogène. Certains, dans la salle, ont cru à des effets spéciaux, une mise en scène accompagnant la sortie du film. Mais quand la fumée a commencé à se dissiper, ils ont vu la silhouette d'un homme près de l'écran, qui a pointé une arme vers la foule et commencé à tirer, ne s'arrêtant que pour recharger ses armes. Il s'est rendu sans résistance aux policiers sur le parking du cinéma.

Selon un dernier bilan officiel, 11 des blessés se trouvaient encore dans un état critique samedi. Au total 58 personnes ont été blessées, dont un enfant de six ans et un bébé de quatre mois. D'après les premiers éléments de l'enquête de la police locale et du FBI, le tireur présumé a agi seul, pour un mobile encore inconnu, et la fusillade n'apparaît pas liée au terrorisme.

James Holmes, ont établi les enquêteurs, s'était constitué au cours des deux derniers mois un véritable arsenal -acheté et détenu légalement, ce qui va relancer le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis. Il possédait un fusil d'assaut semi-automatique AR-15, la version civile du M-16 militaire, un fusil de chasse Remington de calibre 12, deux pistolets semi-automatiques Glock de calibre 40 (10mm), plus de 6.000 balles et chargeurs achetés notamment sur Internet.

"Toutes les armes qu'il possédait, il les possédait légalement", tout comme ses chargeurs et munitions, d'après le chef de la police d'Aurora, Dan Oates. Le suspect était notamment équipé d'un chargeur de grande capacité, 100 coups, permettant une cadence de tir rapide. "Avec ce chargeur, il aurait pu tirer de 50 à 60 balles, même en semi-automatique (au coup par coup, et non en rafale, NDLR), en l'espace d'une minute", a précisé M. Oates.

Le tireur présumé, en outre, portait un treillis noir, semblable à ceux utilisés par les policiers des unités d'intervention, un casque lourd, un gilet pare-balles, un masque à gaz, une genouillère de protection. D'après un enquêteur fédéral, qui a requis l'anonymat, Holmes a acheté un ticket pour le film, est entré avec d'autres spectateurs. Ensuite, alors que la séance avait commencé, il a revêtu son équipement et commencé à tirer.

A New York, le préfet de police Raymond Kelly a affirmé que James Holmes s'était décrit "comme le Joker, l'ennemi de Batman" et avait les "cheveux peints en rouge", des informations non confirmées par Dan Oates. Celui-ci et Raymond Kelly se connaissent, pour avoir travaillé ensemble à New York, et Dan Oates reconnaît avoir parlé avec son ancien collègue new-yorkais. Mais interrogé sur le point de savoir si Holmes s'était maquillé comme le Joker, Dan Oates a répondu: "à ma connaissance, c'est faux".

Agé de 24 ans, Holmes était jusqu'à présent inconnu des services de police, selon les premiers éléments de l'enquête. Elevé en Californie à San Diego, c'était un "gars timide" d'une "très bonne famille", selon Tom Mai, un ingénieur à la retraite qui l'a connu comme voisin. Holmes a obtenu au printemps 2010 une licence en neurosciences à l'Université de Californie à Riverside, selon un porte-parole de l'établissement.

D'après Tom Mai, qui cite la mère de James Holmes, le jeune homme a par la suite décroché un master. Mais ne trouvant pas de travail, il a décidé de retourner à l'université. Il étudiait depuis juin 2011 les neurosciences à l'Université du Colorado à Denver, dans un programme de doctorat dont il s'était retiré en juin 2012 pour une raison inconnue, selon l'établissement.

James Holmes vivait dans un appartement d'Aurora, à environ 6,5km du cinéma. Selon la police et les pompiers, il a piégé l'appartement, avec des substances explosives et inflammables reliées par des fils. Les environs ont été évacués et les opérations de déminage pourraient être longues et délicates, selon la police.

ll/AP-dn/mw

PLUS:pc