NOUVELLES
20/07/2012 10:03 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Wall Street se replie, l'Europe revient au centre des préoccupations

La Bourse de New York a ouvert en repli vendredi, sceptique après l'approbation par la zone euro du plan d'aide aux banques espagnoles tandis qu'aux Etats-Unis la saison des résultats est contrastée: le Dow Jones cédait 0,67% et le Nasdaq 0,58%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average perdait 87,15 points à 12.856,21 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 17,14 points à 2.948,76 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 abandonnait 0,64% (-8,83 points) à 1.367,68 points.

Wall Street avait terminé en hausse jeudi dans le sillage de résultats encourageants de fleurons de l'économie américaine, les investisseurs continuant par ailleurs à surfer sur l'optimisme suscité par le patron de la Banque centrale (Fed): le Dow Jones avait pris 0,27% et le Nasdaq 0,79%.

Après s'en être désintéressée ces derniers jours, Wall Street tournait à nouveau son attention vers la zone euro, dans le sillage du feu vert européen au plan de sauvetage des banques espagnoles qui prévoit une enveloppe pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros.

Les investisseurs new-yorkais ont notamment "noté que les petites banques insolvables devraient être autorisées à faire faillite", a remarqué Wells Fargo.

"Les inquiétudes pour l'Espagne s'accroissent à mesure que les taux des obligations à dix ans du pays s'envolent bien au-delà de 7%", un taux considéré comme insoutenable, ont ajouté les experts de Charles Schwab.

Aux Etats-Unis, la saison des résultats était en demi-teinte: "la faible croissance des chiffres d'affaires est déconcertante: les bénéfices ne peuvent pas continuer à augmenter fortement", a souligné Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Le marché obligataire était en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,469% contre 1,515% jeudi et celui à 30 ans à 2,559% contre 2,614%.

sab/sl/sam

PLUS:afp