NOUVELLES
20/07/2012 04:27 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Wall Street finit en repli, prise à nouveau dans la spirale espagnole

La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi, pénalisée par le retour des inquiétudes pour la zone euro où les taux obligataires espagnols se sont envolés: le Dow Jones a perdu 0,93% et le Nasdaq 1,37%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a perdu 120,79 points à 12.822,57 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 40,60 points à 2.925,30 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a abandonné 1,00% (-13,85 points) à 1.362,66 points.

Après s'en être désintéressée ces derniers jours, Wall Street tournait à nouveau son attention vers la zone euro, dont les ministres des Finances ont donné jeudi leur feu vert au plan de sauvetage des banques espagnoles qui prévoit une enveloppe pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros.

"La hausse des taux obligataires espagnols est inquiétante et a contribué à la baisse générale", a remarqué Michael James, de Wedbush Securities. La crise en Espagne "va continuer à se développer pendant quelque temps (...), la crise est là pour durer".

"Les inquiétudes pour l'Espagne s'accroissent à mesure que les taux des obligations à dix ans du pays s'envolent bien au-delà de 7%", un taux considéré comme insoutenable, ont noté les experts de Charles Schwab.

"Plus la situation en Europe se dégrade, plus les inquiétudes augmentent pour la croissance mondiale", a ajouté Gregori Volokhine, président de Meeschaert New York, jugeant "injuste" que Wall Street subisse les répercussions des difficultés du Vieux Continent, tant les sociétés américaines ont prouvé qu'elles résistaient bien à la crise de la dette.

"Si, en se réveillant ce matin, on avait seulement regardé les résultats aux Etats-Unis, avec Microsoft, Google et GE, on aurait pu avoir une hausse des indices", a-t-il ainsi avancé.

Le marché obligataire a fini en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,460% contre 1,515% jeudi et celui à 30 ans à 2,546% contre 2,614%.

sab/sl/lor

PLUS:afp