NOUVELLES
20/07/2012 04:19 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

USA: le fabricant de guitares Fender renonce à entrer en Bourse

Le mythique fabricant américain de guitares Fender, qui compte notamment Eric Clapton et Bruce Springsteen parmi ses clients, a renoncé à son entrée en Bourse qui était prévue vendredi.

"Les conditions actuelles du marché et les inquiétudes au sujet de la conjoncture économique en Europe ne vont pas dans le sens d'une entrée en Bourse à ce qui nous paraît être une valorisation convenable pour le moment", a fait valoir le directeur général, Larry Thomas, dans un communiqué daté de jeudi soir.

Dans un document déposé en mars auprès de la commission des opérations de Bourse américaine (SEC), Fender avait annoncé son intention de demander une introduction en Bourse "dès que possible".

Le fabricant de guitares espérait grâce à cette opération, où il escomptait lever 150 millions de dollars, rembourser une partie de ses dettes.

"En 2011, nous avons été numéro un en termes de parts de marché aux Etats-Unis dans le domaine des guitares électriques, acoustiques, et basses, et des amplificateurs de guitares électriques et basses", indiquait alors le groupe.

"Pour maintenir l'avance de nos marques et de nos produits, nous nous efforçons de continuer à apporter sur le marché des produits nouveaux et innovants, afin d'attirer les consommateurs et de les fidéliser", ajoutait-il.

L'entreprise de Scottsdale (Arizona, sud-ouest) a engrangé 700,6 millions de chiffre d'affaires au cours de l'exercice 2011. Elle réalisait 45% environ de ses ventes hors des Etats-Unis, principalement en Europe, en 2010.

Fondée en 1946 par Leo Fender, Fender a compté Eric Clapton, Keith Richards, George Harrison, Jimi Hendrix, Mark Knopfler et Bruce Springsteen parmi ses fidèles.

chr/sl/sam

PLUS:afp