NOUVELLES
20/07/2012 10:29 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Tour de France: Mark Cavendish remporte la 18e étape du Tour de France

BRIVE-LA-GAILLARDE, France - Le Britannique Mark Cavendish (Sky) a remporté au sprint la 18e étape du Tour de France alors que Bradley Wiggins a conservé son maillot jaune, l'assurant quasiment de la victoire finale.

Cavendish, champion du monde sur route, a ainsi signé sa 22e victoire d'étape sur la Grande Boucle — le même nombre que le septuple champion Lance Armstrong.

«C'est un chiffre magique, a-t-il déclaré. J'ai encore la possibilité de gagner sur les Champs-Elysées dimanche.»

L'Australien Matt Goss (Orica-GreenEdge) a dû se contenter de la seconde place. Le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) complète le podium de la course.

L'étape, ponctuée de quatre petites montées et qui servait de transition avant le contre-la-monte de samedi, a mené le peloton sur 222,5 kilomètres de Blagnac à Brive-la-Gaillarde.

Une échappée s'est créée au 60e kilomètre pour compter jusqu'à 3:30 d'avance à mi-course. Mais le peloton est revenu en trombe dans le dernier kilomètre.

Wiggins, Cavendish et l'équipe Sky ont fait une nouvelle démonstration de leur supériorité. À environ 1,3 kilomètre de l'arrivée, Wiggins — une rare initiative pour un porteur du maillot jaune — a lui-même lancé l'attaque pour revenir sur un groupe de six coureurs en échappée, puis il a levé le pied.

Le train Sky s'est porté en avant et Cavendish — démontrant qu'il est sans doute le coureur le plus explosif du plateau — a lancé son sprint avec plusieurs centaines de mètres pour l'emporter avec une avance de deux longueurs de vélo

Wiggins et Cavendish ont échangé une longue accolade après ce coup de force.

«Finalement, Bradley a ramené tout le monde à la fin, a déclaré Cavendish. Au dernier virage, on avait beaucoup de terrain à rattraper. Je me sentais assez frais. Il restait 600 mètres. Il a fallu que je mette un grand coup de pédale pour les rattraper. Je les ai doublés au dernier moment.»

Le peloton s'est fait une frayeur au 121e kilomètre quand un gros chien a traversé la route, provoquant la chute du Belge Philippe Gilbert (BMC), du Russe Denis Menchov (Katusha) et d'Arthur Vichot (FDJ-BigMat). Mais les coureurs ont pu se relever et repartir.

La 19e étape samedi sera la dernière occasion pour les coureurs de grappiller quelques places au classement général avec un contre-la-montre individuel entre Bonneval et Chartres (53,5km).

PLUS:pc