NOUVELLES
20/07/2012 12:41 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Tour de France - 18e étape: déclarations

Bradley Wiggins (GBR/Sky), 1er du général: "C'était très dangereux comme final donc on avait décidé ce matin (vendredi) de mettre (en place) le train sur la route, comme ça c'est mieux pour le classement et ça pouvait aider un peu Mark pour l'arrivée. Il a gagné. C'est mon cadeau pour lui. Il a été un équipier formidable ces deux dernières semaines, ça fait plaisir de lui renvoyer l'ascenseur. Ca n'a pas dû être facile de penser au classement général et de sacrifier certaines arrivées au sprint. Toute l'équipe a montré son engagement pour lui et 9 fois sur 10, Cav conclut quand on le place comme ça. Il a encore montré, s'il en était besoin, qu'il est l'homme le plus rapide du monde."

Chris Froome (GBR/Sky), 2e du général: "Il faudra que je donne jusqu'à la dernière énergie qu'il me reste dans les jambes, c'est tout ce que j'ai à faire dans ce contre-la-montre. Il n'y a pas beaucoup de montées dans le chrono, et plus beaucoup de coureurs rapides en contre-la-montre à part Bradley qui est le favori. Ce serait génial si l'un de nous l'emportait. On n'a pas encore gagné. Je suis très content de mon Tour, j'ai déjà fait beaucoup et en tant qu'équipe, on a réalisé de belles choses."

Alexandre Vinokourov (KAZ/Astana), 28e de l'étape: "J'ai tenté, je pensais que l'échappée irait au bout aujourd'hui (vendredi). C'est comme ça, c'est le Tour."

sva/bvo

PLUS:afp