NOUVELLES
20/07/2012 06:26 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Syrie: journées les plus meurtrières en 16 mois de révolte

Plus de 300 personnes, en majorité des civils, ont péri jeudi dans la répression et les combats qui font rage à travers la Syrie, le bilan le plus lourd en 16 mois de révolte, selon un décompte de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) publié vendredi.

La révolte s'est militarisée face à la répression brutale menée par le régime et les violences ont fait en 16 mois plus de 17.000 morts (OSDH).

Rappel des journées les plus meurtrières depuis le début de la révolte, à la mi-mars 2011.

--2011--

- 23 mars: Au moins 100 personnes sont tuées par les forces de l'ordre lors de manifestations à Deraa (sud), noyau de la contestation (militants et témoins). Les autorités imputent les heurts à un "gang armé".

- 31 juil: Cent morts et des dizaines de blessés (militants) lors d'une vaste offensive de l'armée à Hama, ville rebelle du centre du pays, que le pouvoir tente depuis plusieurs semaines de soumettre.

--2012--

- 4 fév: Plus de 230 civils, dont des dizaines de femmes et d'enfants, sont tués en une nuit à Homs (centre) dans des bombardements de l'armée, selon l'opposition.

- 7 et 9 avr: Plus de 230 morts à travers de pays (OSDH).

- 25 mai: Au moins 108 morts, dont des enfants et des femmes, dans un massacre à Houla (province de Homs). Le Conseil de sécurité dénonce "des bombardements par les chars et l'artillerie gouvernementale". En juin, un rapport d'une Commission d'enquête de l'ONU affirme que les forces pro-Assad sont responsables de nombreux morts.

Le 6 juin, au moins 55 personnes sont tuées dont des femmes et des enfants à Al-Koubeir (province de Hama), selon l'OSDH, qui, avec l'opposition, impute ce massacre aux "chabbihas" (miliciens pro-régime).

- 21 juin: Près de 170 morts dont 104 civils. Du 18 au 24 juin, 916 morts dans la répression et les combats armée/rebelles dans le pays (OSDH).

- 12 juil: A Treimsa (province de Hama), des bombardements et des combats font plus de 150 morts, dont des dizaines de rebelles (ODSH). L'opposition et une partie de la communauté internationale qualifient de "massacre" cette opération.

- 19 juil: Plus de 300 morts, en majorité des civils, dans la répression et les combats, le bilan le plus lourd en 16 mois de révolte (OSDH).

acm/bc/sw

PLUS:afp