NOUVELLES

Sécurité/Transport: Le CIO examine les dossiers chauds de Londres-2012

20/07/2012 01:45 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

La commission exécutive du CIO se réunit samedi pour la dernière fois avant les jeux Olympiques de Londres avec un menu allégé où il sera principalement question des ultimes préparatifs, notamment en matière de sécurité et de transport.

Initialement prévue sur deux jours, la réunion de la commission a été concentrée en une petite dizaine d'heures par le président Jacques Rogge.

Tenue il y a une semaine, la téléconférence inopinée des membres de l'exécutif sur la réhabilitation du Comité olympique du Koweit, qui ouvre la voie à la participation aux JO des 204 comités nationaux olympiques de la planète, a en effet éclairci l'ordre du jour.

Il ne consiste plus aujourd'hui qu'à l'audition des rapports des directeurs du CIO et des comités d'organisation des JO, à commencer par celui de Londres (Locog) bien sûr.

A six jours de la cérémonie d'ouverture, ses responsables vont avoir à coeur de prouver à Jacques Rogge et ses "ministres" que la sécurité sera, durant la quinzaine olympique, aussi efficace que discrète. La défaillance de la société de surveillance G4S chargée d'assurer une partie des tâches de sécurité durant les JO, a en effet contraint le gouvernement et le Locog à revoir à la hâte tout un pan du dispositif crucial des Jeux, en mobilisant notamment 3500 soldats, plus 2000 mis en réserve.

"La menace à Londres est plus notable que dans les Jeux précédents et le pays la prend au sérieux", a estimé Craig Reedie, membre britannique de la commission exécutive. "Mais je pense que c'est une bonne chose car les Jeux seront sûrs".

Une confiance également affichée par Jacques Rogge lors de sa téléconférence de presse, lundi, "sûr que les organisateurs et le gouvernement sauront prouver leur flexibilité".

Qu'importe, Sebastian Coe et ses experts devront samedi attester de la résolution complète du casse-tête provoqué par les manquements de G4S, de même qu'ils devront apporter les dernières assurances en matière de fiabilité des transports, l'autre clé de la réussite d'une quinzaine olympique.

Dimanche, les 15 membres de la commission exécutive auront contre toute attente quartier libre avant de se livrer, lundi, à la traditionnelle visite du Village olympique.

Ils retrouveront leurs pairs du CIO de mardi à jeudi pour la 124e session qui doit valider les décisions de l'année écoulée et notamment procéder à l'élection de nouveaux membres.

cha/jfm

PLUS:afp