NOUVELLES
20/07/2012 10:15 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Mario Monti affirme que la crise de la dette s'est étendue à l'Italie

MILAN - Le président du Conseil italien Mario Monti affirme que la crise de la dette s'est étendue à l'Italie et que le pays doit tenter d'éviter d'avoir recours à un sauvetage des autres pays de la zone euro.

Lors d'une conférence de presse, vendredi, M. Monti a dit croire que la tourmente financière avait affaibli la confiance en l'euro.

Il a insisté pour dire que l'Italie n'avait pas besoin de mesures budgétaires additionnelles pour accroître les revenus et stimuler les finances du gouvernement.

Les coûts d'emprunt de l'Italie ont crû de manière constante au cours des dernières semaines en raison des craintes d'une incapacité du gouvernement à gérer son imposante dette. Vendredi, le rendement des bons de dix ans était en hausse de 0,23 point de pourcentage, à 6,13 pour cent.

Le lobby industriel Confindustria a estimé que l'Italie avait brûlé jusqu'à 0,9 pour cent du Produit intérieur brut durant la crise en payant des taux d'intérêt plus élevés sur les marchés des obligations.

PLUS:pc