NOUVELLES
20/07/2012 12:44 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

L'Impact s'attend à voir le Dynamo tenter de prendre sa revanche en MLS

MONTRÉAL - Si le Dynamo de Houston souhaite prendre sa revanche contre l'Impact de Montréal, c'est maintenant qu'il doit le faire.

Il y a eu quelques échauffourrées lors du premier duel entre les deux équipes le 23 juin à Montréal, lorsque l'Impact a triomphé 4-2. Le défenseur du Dynamo Adam Moffat avait notamment été expulsé pour avoir attaqué le milieu de terrain montréalais Felipe Martins.

Le match revanche aura lieu samedi soir à Houston, et les deux équipes doivent l'emporter afin d'augmenter leurs chances de participer aux éliminatoires de la Major League Soccer (MLS).

L'entraîneur de l'Impact Jesse Marsch considère ce match comme un test pour évaluer le courage de ses troupiers.

«Je m'attends à ce que l'émotion soit au rendez-vous pour ce match, a-t-il dit cette semaine. Ça signifie beaucoup pour les deux formations.

«De la façon dont le dernier match s'est terminé, il y avait beaucoup d'émotion sur le terrain, et en conséquence ce sera une autre bataille, une bagarre, peu importe comment vous l'appelez. Mais nous sommes prêts.»

Le Dynamo (8-5-7) n'a pas perdu en cinq affrontements depuis sa visite à Montréal.

Il affiche un dossier de 6-0-3 depuis l'ouverture du nouveau BBVA Compass Stadium cette saison. Le club texan a remporté deux de ses trois premiers matchs dans son nouveau domicile, écrasant notamment le D.C. United 4-0 dimanche. Il a ensuite arraché un gain de 2-1 aux meneurs d'association, le Sporting Kansas CIty, mercredi soir. Le Dynamo occupe le quatrième rang de l'Est, à cinq points de la tête.

L'Impact (7-12-3) présente un dossier de 1-9-1 à l'extérieur du stade Saputo. Il vient de connaître une victoire de 2-1 à domicile contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le propulsant vers le sixième échelon — même si tous ses principaux rivaux ont des matchs de plus à disputer.

Le dernier duel entre les deux équipes avait été éclipsé par le retour de l'attaquant du Dynamo Brian Ching à Montréal, après qu'il eut demandé à être échangé suite à sa sélection au premier tour du repêchage d'expansion de novembre dernier.

Ça s'était tranformé en match robuste, Ching accusant notamment Nick De Santis de crier après Moffat alors que ce dernier quittait le terrain par le tunnel — accusation réfutée par le principal intéressé. Moffat avait attisé l'animosité en plongeant à quelques reprises dans les jambes de Felipe, menant notamment au quatrième but du onze montréalais, gracieuseté du penalty réussi de Patrice Bernier.

Ching a décrit les gestes de De Santis comme étant de la «conduite antisportive» et a ajouté que «c'était quelque chose dont nous nous souviendrons lorsqu'ils nous rendront visite.»

Marsch aime bien l'idée de disputer un match marqué par l'animosité.

«Comme groupe, c'est ce qu'il nous faut, a-t-il admis. Nous devons nous mettre à l'épreuve avec un match comme celui-là. Nous verrons où nous en sommes rendus.»

Il y aura par ailleurs quelques changements dans la formation. Collen Warner n'a pas joué contre le Revolution mais devrait effectuer un retour en défensive centrale. Marsch déterminera aussi si le nouveau-venu suisse Dennis Iapichino entamera un deuxième match de suite au poste de défenseur à gauche, ou s'il ramènera Zarek Valentin parmi le XI partant.

L'Impact, qui a concédé un total de 39 buts — le pire de toute la ligue —, s'est concentré sur la défensive contre le Revolution, et ç'a fonctionné. Sauf sur le tir de loin de Lee Nguyen qui est allé s'écraser contre la barre transversale avant de ricocher contre le pied du gardien Donovan Rickett puis derrière lui.

L'autre facteur à surveiller sera la température, qui pourrait atteindre les 30 degrés Celsius. La bataiile pour des points de classement pourrait aussi augmenter la température de quelques degrés.

«Je crois que ce sera un match très difficile», a commenté Valentin. «Connaissant leurs joueurs et leur style de jeu, ils ont probablement mis une croix sur la date (du match) après le dernier.

«Nous devrons démontrer de l'intensité et offrir une performance similaire (à celle du dernier affrontement). C'est un match vraiment, vraiment crucial pour nous, alors nous devrons l'aborder avec la bonne attitude.»

PLUS:pc