NOUVELLES
20/07/2012 10:22 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Le premier ministre Jean Charest vend le Plan Nord aux Îles-de-la-Madeleine

ILES-DE-LA-MADELEINE, Qc - Le premier ministre Jean Charest continue de vendre son Plan Nord aux Québécois. Vendredi, il a amorcé sa journée aux Îles-de-la-Madeleine, où il a assuré aux acteurs socio-économiques qu'ils pourront profiter de diverses retombées économiques.

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, a soutenu que les Madelinots doivent voir le Plan Nord comme une opportunité. Il n'a pas hésité à affirmer que le développement du Nord-du-Québec contribuera à maintenir la «vitalité économique de l'archipel».

Après avoir vanté son Plan Nord sur de nombreuses tribunes, incluant plusieurs pays sur la scène internationale, le premier ministre Charest continue de vendre son projet d'investissements de plus de 90 milliards $ sur 25 ans dans la province.

La veille de cette tournée des Iles-de-la-Madeleine, Jean Charest se trouvait à Paspébiac en Gaspésie où il a procédé à l'annonce de subventions. Questionné vendredi sur ce qui ressemble à une tournée pré-électorale, le premier ministre a répliqué du tac-au-tac.

«Je vais vous retourner la question. Je ne serais pas ici et vous me reprocheriez de ne pas être ici. Alors à un moment donné, faisons un test de la réalité: nous sommes le gouvernement», a affirmé le premier ministre.

Certains Madelinots ont choisi de servir leur version du Plan Nord au premier ministre. À son arrivée à un déjeuner organisé par le Centre Local de Développement (CLD) à Cap-aux-Meules, près de 150 manifestants ont accueilli Jean Charest en scandant le slogan «on va te trouver une job dans le Nord».

De son côté, le député libéral Germain Chevarie a indiqué que c'est à sa demande que le premier ministre a accepté d'inclure les Îles-de-la-Madeleine à la tournée de présentation du Plan Nord, amorcée en décembre dernier.

Ce plan de développement combine plusieurs secteurs d'activités dont l'énergie, les mines, la foresterie et le transport, entre autres.

Le premier ministre est ensuite retourné en Gaspésie pour y annoncer l'installation de 700 MW d'énergie éolienne au Québec. Avec ce nouvel octroi, l'objectif inclus dans la Stratégie énergétique du Québec 2006-2015 de produire 4 000 MW d'énergie éolienne sera atteint.

PLUS:pc