Une photo publiée sur Facebook, sur laquelle on voit l'équipage d'un hélicoptère militaire canadien Griffon qui semble être en train de pêcher dans un lac du Labrador, soulève la controverse.

Sur la photo, on voit un hélicoptère de recherche et de sauvetage jaune posé sur une plage, ainsi que cinq personnes dans l'eau, qui s'adonnent visiblement à la pêche.

Selon les Forces canadiennes, cet appareil habituellement utilisé pour des missions de recherche et de sauvetage s'est posé à cet endroit dans le cadre d'un exercice, le mois dernier.

Dans une déclaration écrite à la CBC, la Défense nationale a confirmé que l'hélicoptère provenait de la base des Forces canadiennes à Goose Bay, au Labrador. Selon le capitaine Dave Bowen, le voyage du 8 juin dernier au lac No Name constituait « un vol de familiarisation et de préparation sur un hélicoptère CH-146 Griffon ».

Le capitaine Bowen soutient que ce voyage, auquel l'officier de commandement du 444e escadron de soutien au combat avait donné son aval, avait été approuvé en tant que « mesure exceptionnelle » en guise de reconnaissance de l'effort des troupes terrestres ayant réalisé l'entretien et l'inspection d'un appareil qui était de retour à Goose Bay après un déploiement en Jamaïque.

Le Défense nationale soutient que ce déplacement n'a en aucun temps mis en péril le délai d'intervention de mission potentiel des équipes de recherche et de sauvetage au Labrador. Les militaires assurent que l'hélicoptère aurait très bien pu être réaffecté à une autre mission dans des délais raisonnables et qu'en plus, un autre appareil était disponible pour répondre à de possibles appels.

Le capitaine Dave Bowen a aussi dit qu'apprendre des techniques de pêche faisait partie de l'entraînement de survie de l'escadron.

Le ministre Penashue se dit déçu

Peter Penashue, ministre fédéral responsable de Terre-Neuve-et-Labrador, affirme être déçu que le ministère de la Défense nationale ait permis à un hélicoptère militaire de faire un voyage de pêche. Le ministre croit que cela envoie « le mauvais message », reconnaissant du même coup que « personne n'avait été mis en danger ».

« Cela n'aide pas l'image [des équipes de sauvetage], particulièrement après ce que nous avons vécu en matière de recherche et de sauvetage au Labrador », a déclaré le ministre.

En effet, la photo a soulevé la colère de plusieurs personnes au Labrador. Le souvenir de la mort du jeune Burton Winters et les questions que cet événement a soulevées sur le travail des équipes de sauvetage sont revenus à la surface avec la publication de cette photo.

Cette affaire rappelle aussi la controverse entourant un déplacement en hélicoptère militaire du ministre de la Défense, Peter Mackay, d'un chalet de pêche vers Gander, à Terre-Neuve, en 2010.