NOUVELLES
20/07/2012 02:38 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Fusillade aux Etats-Unis: drapeaux en berne pendant six jours, décrète Obama

Barack Obama a donné l'ordre de mettre les drapeaux américains en berne sur tous les édifices publics, missions diplomatiques et bases militaires jusqu'au 25 juillet au soir en hommage aux victimes de la fusillade du Colorado, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

Cet ordre concerne également les pavillons de la marine américaine, a précisé M. Obama dans un décret diffusé peu après son retour à Washington en provenance de Floride (sud-est), où il a interrompu une tournée électorale en raison du drame.

Le président américain a dit avoir pris cette décision "en signe de respect pour les victimes des actes de violence insensés perpétrés (...) à Aurora au Colorado" où 12 personnes ont été tuées et 59 blessées dans une fusillade, selon un dernier bilan.

Avant de quitter la Floride, M. Obama a appelé ses compatriotes à l'unité et au recueillement. Lui et son adversaire républicain Mitt Romney ont de facto suspendu leurs campagnes électorales pour la présidentielle du 6 novembre.

M. Obama, dès son retour à la Maison Blanche, devait s'entretenir du drame avec le vice-président Joe Biden, le directeur de la police fédérale (FBI) Robert Mueller ainsi que de proches conseillers, a par ailleurs indiqué la présidence.

tq/lor

PLUS:afp