QUÉBEC - Les obsèques des deux enfants décédés la semaine dernière dans ce qui a toutes les apparences d'un drame familial à Warwick, dans le Centre-du-Québec, ont été célébrées vendredi après-midi dans la paroisse de leur mère, à Québec.

Lindsey et Karen Brillant-Marcoux, respectivement âgés de 13 et 11 ans, ont été retrouvés morts en compagnie de leur père le 11 juillet à la suite d'un incendie qui aurait été délibérément allumé dans le garage de la résidence par leur père, Jocelyn Marcoux.

Les funérailles se sont déroulées en l'église Saint-Louis-de-Courville, dans l'arrondissement de Beauport. La famille avait demandé aux médias de se tenir à l'écart et de respecter son intimité.

Le service religieux du père, Jocelyn Marcoux, a également été célébré vendredi matin en l'église Saint-Alphonse de Thetford Mines, en présence de quelques centaines de personnes. Une agence de sécurité avait été embauchée pour que les proches du défunt ne soient pas importunés.