NOUVELLES
20/07/2012 03:24 EDT | Actualisé 19/09/2012 05:12 EDT

Chypre: possible maintien en détention d'un homme soupçonné de planifier des attentats anti-israélien

La police chypriote a réclamé le maintien en détention pour une semaine supplémentaire d'un Libanais soupçonné d'avoir planifié une attaque contre des touristes israéliens, ont rapporté vendredi des médias locaux.

L'homme de 24 ans, détenteur d'un passeport suédois, a été entendu vendredi à huis clos, et un tribunal de Limassol, deuxième ville de l'île méditerranéenne, annoncera lundi s'il est maintenu ou non en détention, selon les médias.

La police s'est refusé à commenter cette affaire en raison de sa "sensibilité".

Selon le site d'informations en ligne Sigmalive, l'homme, entré à Chypre en tant que touriste en provenance de Londres, a été arrêté dans sa chambre d'hôtel à Limassol le 7 juillet.

De même source, l'homme était arrivé dans l'île pour préparer un attentat contre un avion ou un bus. Le quotidien Phileleftheros indique pour sa part que des notes et des détails sur un appareil israélien ont été retrouvés en sa possession.

La télévision publique a rapporté, sans fournir de détail, que des agents du Mossad, le service de renseignement israélien, avait fourni des informations sur le suspect aux autorités chypriotes.

Selon des informations de presse, le suspect appartiendrait au mouvement chiite libanais Hezbollah, un allié de l'Iran.

Chypre a décidé d'accroître ses mesures de sécurité pour protéger les intérêts israéliens après l'attentat meurtrier de mercredi contre des touristes israéliens en Bulgarie.

En 2011, près de 32.000 touristes ont visité l'île en provenance d'Israël, à moins d'une heure de vol, et les chiffres montrent que la tendance est à la hausse pour 2012.

Dans les années 70 et 80, plusieurs attentats ont visé des intérêts israéliens à Chypre avant que l'île ne devienne un terrain neutre, accueillant des rencontres non officielles dans le cadre du processus de paix au Proche-Orient.

cc/kir/sbh/vl

PLUS:afp