NOUVELLES

Syrie: Washington va travailler "en dehors" du Conseil de sécurité

19/07/2012 11:57 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis considèrent que le Conseil de sécurité de l'ONU a "totalement échoué" dans la crise syrienne et veulent travailler "en dehors du Conseil" pour faire pression sur Damas, a déclaré l'ambassadrice américaine Susan Rice.

"Nous allons intensifier nos efforts avec différents partenaires hors du Conseil de sécurité pour faire pression sur le régime Assad et fournir de l'aide à ceux qui en ont besoin", a-t-elle déclaré après le blocage d'une résolution occidentale au Conseil par Moscou et Pékin.

"Le Conseil de sécurité a totalement échoué dans sa tâche la plus importante cette année", a estimé Mme Rice, qui a accusé Russes et Chinois de protéger leur allié syrien.

Mme Rice a aussi mis en garde Damas à propos de son stock d'armes chimiques, affirmant que le gouvernement syrien serait "tenu pour responsable de son utilisation" éventuelle contre la population civile.

"A mesure que la situation se dégrade, l'éventualité que ce régime envisage d'utiliser des armes chimiques contre son propre peuple devrait être une source d'inquiétude pour nous tous", a-t-elle estimé.

Plusieurs pays dont les Etats-Unis et la France ont exprimé des craintes sur des mouvements d'armes chimiques en Syrie depuis des déclarations à ce sujet de l'ancien ambassadeur de Syrie en Irak ayant fait défection le 11 juillet, Nawaf Farès.

M. Farès a affirmé lundi à la BBC que le président Bachar al-Assad pourrait utiliser des armes chimiques contre les forces de l'opposition.

avz/bar

PLUS:afp