NOUVELLES

Scott joue 64 et égale le record de parcours, pour une avance d'un coup en tête

19/07/2012 10:16 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

LYTHAM ST. ANNES, Royaume-Uni - Adam Scott a égalé un record de parcours en jouant 64, jeudi, alors qu'il a pris un coup d'avance en tête à l'Omnium britannique.

Scott a retranché six coups à la normale. Paul Lawrie, champion du tournoi en 1999, a inscrit un score de 65, tout comme Zach Johnson et le Belge Nicolas Colsaerts, un gros cogneur.

Brandt Snedeker accuse un coup additionnel de retard.

Profitant de conditions parfaites au Royal Lytham & St. Annes, l'Australien Scott, a racheté un boguey au troisième trou en obtenant huit oiselets lors des 13 trous suivants.

Il était en position d'égaler le record du meilleur score à l'Omnium britannique ou en tournoi majeur (63), ou même de le rééditer avec un autre oiselet.

Scott s'est toutefois contenté de la normale au 17e, puis il a commis un boguey au dernier trou, après qu'un coup de départ erratique ait projeté sa balle dans l'herbe longue. Il est néanmoins rentré au vestiaire en ayant égalé le 64 de Tom Lehman à Lytham, en 1996.

«Je suis très satisfait, a mentionné Scott, qui n'avait jamais fait mieux qu'un 68, en 12 présences précédentes à l'Omnium. Ça fait du bien d'avoir pu profiter des belles conditions de jeu. J'ai été solide et c'est ce que je n'ai pas réussi à faire en première ronde aux tournois majeurs, cette année. C'était d'ailleurs mon but, en arrivant d'ici, de jouer dès le départ comme s'il n'y avait pas de lendemain. Je dois maintenant me concentrer à rester à peu près en même position pendant quelques jours de plus.»

Tiger Woods et Rory McIlroy ont joué 67. Le Nord-Irlandais et un spectateur ont eu une mésaventure au 15e, quand le coup de départ imprécis de McIlroy a atteint un adolescent à la tête. Secoué, la tête enrubannée mais sans blessure sérieuse, ce dernier a reçu un gant autographié du jeune golfeur. La signature incluait une mention 'Désolé' et un bonhomme sourire.

«Le plus important, c'est qu'il était o.k., a confié McIlroy. Je me serais senti vraiment mal si ç'avait été plus grave.»

La balle a ricoché jusque derrière un kiosque à hamburgers. McIlroy a dû refaire son coup de départ, en route vers un double boguey sur ce 15e trou. Il s'est toutefois repris avec deux oiselets à ses trois derniers trous.

Woods a passé un certain moment en tête, ce qui a jadis été la coutume en tournoi majeur. Il a joué moins quatre pendant 14 trous mais a commis un bogueu au 15e, où sa balle s'est retrouvée dans l'herbe longue. Il a dû prendre deux coups pour en sortir.

Woods est à la recherche d'un 15e gain en tournoi majeur, type de compétition qu'il n'a pas remporté depuis 2008, à l'Omnium des États-Unis.

«J'ai l'impression d'avoir bien joué, a dit Woods. Je frappais très bien la balle, et il s'en est fallu de peu pour que je réussisse plus de roulés. Je dois juste être un peu plus convaincant sur les verts.»

Bubba Watson, Ernie Els et Graeme McDowell, notamment, sont également au plus fort de la course après des rondes de 67. Le numéro un mondial Luke Donald, qui n'a jamais fait grand bruit en tournoi majeur, a signé la normale de 70.

Lee Westwood et Phil Mickelson ont joué 73. Mickelson a fait fausse route au huitième, où une fosse de sable et l'herbe longue l'ont mené vers un double boguey. Le champion en titre Darren Clarke a connu une journée de misère avec son 76.

«Il faut que j'aille m'entraîner, a dit Clarke. C'est le genre de score qui me dégoûte.»

PLUS:pc