MC DO GATE - Nous vous signalions lundi 16 juillet qu'un touriste canadien avait raconté sur son blog avoir été agressé par plusieurs employés du McDonald's des Champs-Élysées le 1er juillet dernier. La maison mère avait tweeté à ce sujet et Mc Donald avait alors assuré qu'une enquête interne était ouverte.

Le chaîne américaine de restaurants a publié ce jeudi une réponse sur sa page facebook pour calmer la levée de boucliers sur les réseaux sociaux depuis la révélation de l'affaire. Mc Donald's France assure qu' "un premier échange téléphonique avec Monsieur Mann a eu lieu dès le 18 juillet" et avoir entendu "parallèlement, plusieurs membres de l'équipe du restaurant incriminé".

"Des échanges empreints de respect et de politesse"

McDonald's France explique que "la présence d'un moniteur vidéo attaché à la ceinture et retransmettant en temps réel des images de l'intérieur du restaurant sont à l'origine des échanges entre le personnel de sécurité et Monsieur Mann. Selon les employés, les échanges avec Monsieur Mann ont été empreints de respect et de politesse. [...] McDonald's France souligne qu'aucune déclaration relative à une agression physique à l'encontre de Monsieur Mann n'a été relevée dans les témoignages des personnes auditionnées. Etant donné l'extrême gravité des faits reprochés à ses employés, l'enquête continue et l'ensemble des témoignages des personnels du restaurant sera pris en considération."

Une version qui diffère de celle de Steve Mann pour lequel l'agression physique ("physical assault") ne faisait aucun doute. Korben, un blogueur high tech qui a relayé l'histoire en France, raconte que Steve Mann porte des" "Digital Eye Glass", c'est-à-dire de lunettes capables d'augmenter la réalité pour permettre par exemple à des personnes ayant des petits (ou gros) soucis aux yeux, de mieux voir."

LIRE AUSSI :

» Un touriste agressé par des employés du Mc Donald's des Champs Élysées

» Touriste agressé : le McDo Gate affole la twittosphère


La chaîne de fast-food appelle enfin au calme: "Au regard de l'émotion que cette affaire a suscitée, McDonald's en appelle à la responsabilité de chacun et invite l'ensemble des observateurs à ne pas tirer des conclusions hâtives avant que tous les faits ne soient collectés. Si des éléments nouveaux venaient à être versés au dossier, McDonald's France s'engage à agir à la hauteur de sa responsabilité."

Affaire à suivre...