NOUVELLES

Marzouki: si les Saoudiens rendaient Ben Ali, ce serait "un beau cadeau"

19/07/2012 11:41 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Le président tunisien Moncef Marzouki, en visite jeudi à Marseille, dans le sud de la France, a estimé que l'Arabie Saoudite ferait "un beau cadeau" à la Tunisie en acceptant de lui rendre l'ex-président Ben Ali, condamné jeudi à Tunis à la prison à perpétuité.

"Il faudra qu'on puisse appliquer cette peine et pour cela il faudra que nos amis saoudiens acceptent de nous le redonner", a déclaré M. Marzouki, à Marseille. "Ce sera un beau cadeau", dont le peuple tunisien leur sera reconnaissant, a-t-il ajouté devant la presse.

Zine El Abidine Ben Ali, qui dirigea la Tunisie pendant 23 ans jusqu'à sa fuite en Arabie Saoudite le 14 janvier 2011, a été condamné par contumace à la prison à perpétuité, pour la deuxième fois en un mois, par le tribunal militaire de Tunis, pour complicité de meurtres de manifestants durant le soulèvement populaire déclenché fin 2010.

L'Arabie saoudite n'a jamais répondu aux demandes d'extradition du couple Ben Ali formulées par le nouveau gouvernement tunisien.

En visite officielle en France pour trois jours, le président tunisien avait déclaré à son arrivée à Paris mardi qu'il pouvait "garantir" à l'ancien président Ben Ali "sa sécurité physique" et "un procès équitable".

M. Marzouki devait rencontrer jeudi des membres et représentants de la communauté tunisienne de Marseille.

Le président tunisien achèvera jeudi cette visite, notamment destinée à lever les malentendus créés par le soutien du précédent gouvernement français à l'ancien régime du président Ben Ali.

hj-hf/ppy/lbx/aub

PLUS:afp