NOUVELLES

Les 3 otages européens libérés au Mali en route pour l'Espagne et l'Italie

19/07/2012 10:13 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Les trois otages européens - deux Espagnols, dont une femme, et une Italienne - libérés mercredi dans le nord du Mali par un groupe islamiste sont partis jeudi de Ouagadougou à bord de deux avions pour leurs pays respectifs, a constaté un journaliste de l'AFP.

Peu après leur arrivée à l'aéroport de la capitale à bord d'un avion militaire burkinabè, les trois otages, visiblement fatigués, ont embarqué dans deux avions qui ont décollé avant 14H00 (locales et GMT) pour les ramener chez eux.

"Nous voulons seulement remercier le gouvernement du Burkina Faso. Merci beaucoup au Burkina Faso pour notre libération", a lancé devant la presse, en français, l'ex-otage italienne Rossella Urru à l'arrivée à Ouagadougou.

Des émissaires du Burkina Faso, pays souvent impliqué dans les libérations d'otages dans la région ces dernières années, étaient allés récupérer les otages mercredi près de Gao, l'une des grandes villes du Nord malien.

Les trois otages ont finalement quitté le Mali jeudi matin et fait une brève escale à Gorom-Gorom, dans le nord du Burkina Faso.

Un des groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), allié d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avait annoncé mercredi la libération des trois otages, enlevés en octobre 2011 en Algérie.

roh-tmo/sba

PLUS:afp