NOUVELLES

Le Polisario se félicite de la libération de trois otages européens au Mali

19/07/2012 01:29 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Le Front Polisario a exprimé jeudi sa "grande satisfaction" au lendemain de la libération au Mali de trois otages européens enlevés en octobre 2011 dans les camps de réfugiés sahraouis, près de Tindouf (sud-ouest de l'Algérie) où est basé ce mouvement.

La "direction du Polisario et le peuple sahraoui ont appris avec une grande joie, liesse et satisfaction la nouvelle de la libération des otages espagnols et italienne", a indiqué le mouvement indépendantiste dans un communiqué, cité par l'agence de presse algérienne APS.

Le Polisario a précisé avoir "entrepris plusieurs démarches et déployé de grands efforts pour la libération des otages dans les plus brefs délais, et leur retour sains et saufs au sein de leurs familles".

Les deux coopérants espagnols, Enric Gonyalons et Ainhoa Fernández Rincón, ainsi que Rossella Urru avaient été enlevés le 23 octobre 2011 près de Tindouf, fief des indépendantistes sahraouis du Polisario, soutenus par Alger.

Un des groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), allié d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avait annoncé mercredi leur libération.

L'enlèvement des trois Européens, attribué dans un premier temps par le Polisario à Aqmi, très actif dans les pays de la bande sahélo-saharienne depuis 2007, avait très vite été revendiquée par le Mujao.

abh/sbh

PLUS:afp