NOUVELLES

Le bénéfice de Google grimpe de 11 % au 2e trimestre malgré un repli des prix

19/07/2012 05:36 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Google a affiché jeudi un bénéfice du deuxième trimestre conforme aux attentes des analystes, des améliorations apportées à son moteur de recherche internet ayant convaincu un plus grand nombre de visiteurs de cliquer sur les annonces qui lui permettent de toucher des revenus.

La performance dévoilée jeudi a semblé rassurer les investisseurs, qui voyaient l'action de Google reculer depuis le début de l'année malgré les gains affichés par les principaux indices boursiers.

L'action de Google prenait plus de trois pour cent dans les transactions d'après-séance.

Les résultats de Google tenaient compte, pour la première fois, de l'acquisition du fabricant de téléphones cellulaires Motorola Mobility Holdings pour 12,5 milliards $ US. La transaction a été conclue alors qu'il restait 39 jours au trimestre terminé en juin.

En excluant la contribution de Motorola, les revenus de Google pour le plus récent trimestre auraient crû à leur rythme le plus lent depuis 2009. Ce ralentissement émane principalement des problèmes économiques en Europe, lesquels ont affaibli le cours des devises étrangères, ce qui s'est traduit par de plus faibles revenus après leur conversion en dollars américains.

Google a engrangé 2,8 milliards $ US, soit 8,42 $ US par action, pour le trimestre terminé en juin. En comparaison, la société avait affiché un bénéfice de 2,5 milliards $ US, soit 7,68 $ US par action, pour la même période l'an dernier.

Le bénéfice par action aurait atteint 10,12 $ US si ce n'était des coûts comptables associés à la rémunération en action des employés de Google et de la transaction avec Motorola. Ce montant est conforme aux attentes moyennes de 10,10 $ US par action des analystes sondés par FactSet.

Les revenus ont grimpé de 35 pour cent par rapport à l'an dernier pour s'établir à 12,2 milliards $ US. Sans la contribution de Motorola, le chiffre d'affaires aurait crû de 21 pour cent, ce qui aurait été sa plus faible progression depuis le quatrième trimestre de 2009, alors que la société se remettait de la récession.

Les revenus de Google, en excluant ceux liés à Motorola, se sont chiffrés à 8,36 milliards $ US après soustraction des commissions publicitaires versées à ses partenaires. C'est environ 70 millions $ US en deçà des projections des analystes.

Des changements apportés à la technologie de Google ont eu pour effet d'augmenter les liens publicitaires lorsque le formulaire de recherche de l'entreprise conclut que l'utilisateur veut acheter un produit, faire une réservation pour des vacances ou effectuer un autre genre de transaction commerciale. Puisqu'il amasse une plus grande quantité d'informations auprès de ses usagers, Google estime être en mesure d'interpréter avec plus de justesse leurs intérêts et peut ajuster les publicités présentées en conséquence.

Ces améliorations ont semblé porter fruit au plus récent trimestre. Le nombre de «clics» sur les publicités de Google a progressé de 42 pour cent au cours de cette période par rapport à l'an dernier.

Cette activité est cruciale pour Google puisque l'entreprise n'obtient habituellement des revenus que lorsque les visiteurs cliquent sur un lien publicitaire.

La hausse du volume des clics a permis à Google de réduire de façon notable les prix de ses espaces publicitaires. Le prix moyen par clic a ainsi reculé de 16 pour cent sur un an. C'est le troisième recul trimestrel consécutif de ces prix.

PLUS:pc