NOUVELLES
19/07/2012 07:23 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

L'ancien président libérien Charles Taylor fait appel de sa condamnation

LEIDSCHENDAM, Pays-Bas - L'ancien président libérien Charles Taylor a fait appel, jeudi, de sa condamnation à 50 ans de prison pour crimes de guerre et crime contre l'humanité, qu'il a qualifiée de «déni de justice».

Les procureurs du Tribunal spécial pour la Sierra Leone ont eux aussi fait appel jeudi de la décision d'acquitter Charles Taylor pour d'autres accusations plus graves. Ils ont demandé au juge d'augmenter sa peine pour la porter à 80 ans de prison.

Charles Taylor, âgé de 64 ans, est devenu en avril le premier ancien chef d'État condamné par un tribunal de guerre international depuis la Seconde Guerre mondiale, après avoir été reconnu coupable de complicité avec les rebelles durant la sanglante guerre civile en Sierra Leone.

Il a été acquitté de l'accusation d'avoir directement ordonné les atrocités commises par les rebelles, comme les massacres et les mutilations.

PLUS:pc