DEARBORN, États-Unis - Le constructeur automobile Ford procède au rappel de 11 500 véhicules de marque Escape 2013 et demande aux propriétaires canadiens et américains d'en cesser immédiatement l'usage en raison de risques de déclenchement d'incendies.

Le rappel touche ces petits véhicules utilitaires sport (VUS) qui ont été assemblés à l'usine de Louisville, aux Etats-Unis, jusqu'au 11 juillet dernier. Seuls ceux équipés d'un moteur de 1,6 litre sont visés par le rappel.

On ignore le nombre de ces véhicules qui circulent au Canada.

Ford remplacera un conduit d'essence du moteur car celui installé en usine risque de se sectionner et de laisser échapper de l'essence, ce qui peut déclencher un incendie sous le capot.

Jusqu'ici, personne n'a été blessé par un incident du genre à bord des véhicules visés.

Les consommateurs sont priés d'entrer en communication avec leur concessionnaire qui devrait leur prêter un véhicule en attendant que la réparation soit faite.

Il y a quelques jours à peine, environ 10 000 Ford Escape 2013, dont près du tiers au Canada, ont fait l'objet d'un premier rappel en raison d'une défectuosité de la moquette pouvant nuire au à l'usage normal de la pédale de freinage.

-