NOUVELLES

Des "milliers" d'Irakiens fuient la Syrie pour rentrer chez eux (autorités)

19/07/2012 12:28 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Plusieurs "milliers" de familles irakiennes installées en Syrie fuyaient jeudi le pays en proie à un sanglant conflit pour rentrer en Irak après avoir été "agressées" par des fidèles du régime de Bachar al-Assad, a-t-on appris auprès des autorités irakiennes.

"Des milliers de familles ont franchi aujourd'hui (jeudi) la frontière", a indiqué à l'AFP Qassim Mohammed Abid, gouverneur de la province occidentale d'Anbar, frontalière de la Syrie.

"Nous avons mis en place une cellule de crise pour faire face à la situation et allons envoyer des autocars qui les emmèneront là où ils le souhaitent", a-t-il ajouté.

Mardi, l'Irak avait appelé ses ressortissants à quitter le pays, mettant en avant les "violences croissantes" dont ils font l'objet en Syrie, pays secoué par une révolte populaire contre le régime qui s'est militarisée face à la répression.

Un responsable des forces de sécurité irakiennes du poste-frontière d'Al-Walid (sud) a affirmé que les Irakiens qui rentraient au pays avaient "été battus, agressés et forcés à quitter la Syrie".

"Certains d'entre eux ont été détroussés par des Syriens armés, fidèles au régime", a encore noté ce responsable qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.

Selon le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), fin 2010, environ 1,5 million de réfugiés irakiens, qui avaient fui la violence dans leur pays, vivaient en Syrie. Seuls 150.000 étaient cependant dûment enregistrés.

str-mah/psr/gde/sbh

PLUS:afp