NOUVELLES

Chine/Afrique: des relations de plus en plus étroites depuis 15 ans

19/07/2012 07:08 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

La Chine et l'Afrique, partenaires depuis les années 1960 lorsque la plupart des pays africains ont accédé à l'indépendance, ont considérablement renforcé leurs liens depuis une quinzaine d'années.

- mars 1997: La Compagnie nationale chinoise du pétrole (CNPC) signe un contrat avec le Soudan pour la construction d'un oléoduc reliant les champs pétrolifères à la mer Rouge. En 1996, la CNPC avait créé un consortium avec la compagnie nationale soudanaise et des sociétés malaisienne et indienne, prenant la relève de firmes américaines et canadiennes ayant quitté le pays en raison de la guerre dans le Sud.

- jan-fév 1999: Tournées africaines du ministre chinois des Affaires étrangères, Tang Jiaxuan, puis du vice-président Hu Jintao, marquées par de nombreux accords de coopération: début d'une offensive de charme en direction de l'Afrique.

- jan-fév 2004: Hu Jintao, devenu président, se rend en Egypte, au Gabon et en Algérie, pays clés dans la politique énergétique chinoise.

- nov 2006: 3e édition du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC), qui réunit à Pékin plus de 40 chefs d'Etat et gouvernement africains. Adoption d'une déclaration qui met en avant "l'égalité politique (...) la coopération économique gagnant-gagnant et les échanges culturels".

- fév 2007: 3e tournée africaine du président Hu Jintao, qui multiplie les annonces: annulation totale ou partielle de dettes, dons ou prêts à taux préférentiels, exonération de taxes pour certains produits à destination de la Chine, programmes de construction d'infrastructures. En juin, la Chine lance le Fonds sino-africain pour encourager ses sociétés à investir en Afrique.

- nov 2009: La Chine et l'Afrique conviennent d'intensifier leur coopération économique après l'annonce que Pékin va accorder 10 milliards de dollars de prêts bonifiés au continent.

- mai 2010: Le Nigeria signe avec une compagnie publique chinoise un contrat géant de 23 milliards de dollars pour construire trois raffineries et un complexe pétrochimique.

- 3 nov 2011: Human Rights Watch affirme que les compagnies minières dirigées par des Chinois en Zambie bafouent les lois du travail et ignorent les règles de sécurité. La Chine nie toute atteinte aux droits de l'Homme.

- 30 nov et 2 déc: Visite du ministre chinois de la Défense Liang Guanglie en Ouganda et aux Seychelles.

- 5 jan 2012: Le ministre des Affaires étrangères Yang Jiechi compare l'Afrique à une "mine d'or" pour les investissements étrangers et promet de sensibiliser les entreprises chinoises au respect du droit du travail.

- 28 jan: Inauguration du nouveau siège de l'Union africaine (UA) à Addis Abeba, bâti et offert par la Chine.

- 19 juil: La Chine annonce un doublement à 20 milliards de dollars de ses crédits à l'Afrique à l'ouverture de la 5e conférence ministérielle du FOCAC à Pékin.

acm/bc/pt/ej

PLUS:afp