NOUVELLES

Au FMI, Moscovici porte à Lagarde un "message d'optimisme" sur l'UE

19/07/2012 09:38 EDT | Actualisé 18/09/2012 05:12 EDT

Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, a rencontré jeudi la patronne du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde pour lui adresser un "message d'optimisme" sur l'Europe et évoquer l'écart entre la prévision de croissance du gouvernement et celle du Fonds.

"Je suis là pour un échange de vues sur l'Europe, lui expliquer que l'Europe est en train de trouver, je crois, des solutions à ses difficultés", a déclaré le ministre devant le siège du FMI à Washington, où il entamait une journée marathon qui va le conduire au Trésor américain, à la Fed et à la Banque mondiale.

"Les solutions sont en train d'être apportées", a-t-il ajouté, évoquant le message de "confiance et d'optimisme" qu'il souhaite transmettre à Mme Lagarde, un de ses prédécesseurs à Bercy.

"Nous avons besoin du Fonds monétaire international qui est très présent sur les questions européennes", a souligné le ministre.

Trois pays de la zone euro (Portugal, Grèce, Irlande) reçoivent l'aide financière du FMI et de l'Union européenne (UE).

M. Moscovici a également expliqué qu'il allait s'entretenir avec Mme Lagarde de l'écart entre la prévision de croissance du gouvernement français pour 2013 (+1,2%) et celle sensiblement inférieure récemment délivrée par le Fonds (+0,8%).

"Je veux avoir un échange pour voir comment le FMI arrive à ses conclusions", a déclaré le ministre, défendant la "sincérité" de ses projections.

"Quand nous disons 1,2% c'est parce que les éléments qui sont en notre possession nous laissent à penser que c'est une perspective tout à fait crédible pour la France", a-t-il ajouté.

jt/sl/lor

PLUS:afp