NOUVELLES

Trois otages européens libérés dans le nord du Mali

18/07/2012 01:14 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

BAMAKO, Mali - Sipa — Deux Espagnols et un Italien, enlevés en octobre dans le sud de l'Algérie, ont été relâchés mercredi dans le nord du Mali par un groupe d'insurgés, selon un porte-parole du mouvement islamiste Ansar Dine.

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) a relâché les otages près de la ville de Gao, selon Sanda Abou Mohamed, un porte-parole d'Ansar Dine, un mouvement qui serait lié à la branche d'Al-Qaïda au Maghreb.

Les Espagnols Enric Gonyalons et Ainhoa Fernandez de Rincon, ainsi que l'Italien Urru Scarlett, travaillaient pour des organisations humanitaires dans un camp de réfugiés du sud de l'Algérie lorsqu'ils ont été enlevés en octobre, selon ce porte-parole. Il a ajouté qu'ils étaient détenus par le MUJAO, qui a réclamé une rançon au mois de mai. On ignore si de l'argent avait été versé pour leur libération.

Le MUJAO et Ansar Dine luttent pour le contrôle du nord du Mali, dont les rebelles touaregs se sont emparés à la fin du mois de mars. Les deux groupes veulent imposer la loi islamique dans la région.

PLUS:pc