NOUVELLES

Transfert - Paris SG - Ibrahimovic: "Ils ont rendu possible l'impossible"

18/07/2012 11:38 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

L'attaquant Zlatan Ibrahimovic s'est félicité mercredi d'arriver au sein d'une "dream team" au Paris SG, dont les dirigeants ont "rendu possible l'impossible" avec le transfert de la superstar suédoise (30 ans) dans le championnat de France en provenance de l'AC Milan.

Q: Etes-vous conscient de la folie que provoque votre transfert ?

R: "Tout d'abord, je remercie le PSG et Leonardo (directeur sportif, ndlr) pour le grand travail qu'ils ont fait. Ils ont rendu possible l'impossible, et finalement je suis un joueur du PSG. J'ai attendu quelques jours, et après beaucoup de pourparlers, le rêve est devenu réalité. Je comprends que c'est une grande affaire pour les médias, qui m'ont poursuivi jusque chez moi, mais je vais les poursuivre jusque chez eux (sourire). Je suis sûr qu'on écrira une page d'histoire. Je suis ici pour gagner, et on appréciera tous les trophées qu'on amènera à la maison".

Q: Quel est ce projet?

R: "Je viens dans une +dream team+ (équipe de rêve, ndlr), qui continuera à progresser, qui fera tout pour gagner. Il y a beaucoup de grands joueurs, on a pris le meilleur défenseur du monde, Thiago Silva: avec lui, je n'ai pas besoin de regarder derrière, je n'aurai qu'à regarder devant. On se battra pour les plus grands trophées. C'est le début d'une grande aventure dans le foot, pas seulement en France, mais aussi en Europe et dans le monde".

Q: Quand avez-vous été sûr de venir au PSG ?

R: "Je le savais dès le premier jour, quand le PSG a contacté mon agent. Je savais que je viendrais, peu importe les détails. Ces derniers jours ont été intenses, j'ai essayé de m'échapper à Ibiza, mais tout le monde savait ou j'étais (sourire). Ca a été plus intense qu'avant de venir à Barcelone, mais j'y suis habitué".

Q: A quel niveau situez-vous ce PSG ?

R: "Dans le top 5 ou le top 10, je ne sais pas. Il n'y a pas beaucoup d'équipes comme la nôtre, mais il faudra le démontrer sur le terrain. Quand on gagnera, on croira en nous. Qui parlait du championnat français avant que le PSG ne fasse devenir le rêve réalité ? La Ligue 1 devient de plus en plus intéressante. Cela ne dépend pas que de nous, il y a beaucoup d'équipes dans le championnat français, mais c'est à nous de faire nos preuves".

Q: Que savez-vous de la Ligue 1?

R: "Je ne la connais pas bien. Je sais que je vais jouer avec des joueurs fantastiques, j'apprendrai qui ils sont, et bien sûr ils savent qui je suis" (sourire).

Q: Avez-vous un lien avec la France ?

R: "Je n'ai pas beaucoup de rapports avec la France. Ils aiment le foot comme dans les autres pays où j'ai joué, on va voir s'ils m'apprécient sur ce que je fais sur le terrain. C'est une relation à construire".

Q: Qu'attendez-vous de la ville de Paris ?

R: "Je ne connais pas beaucoup la ville, je suis venu ici deux ou trois fois avec ma femme. C'est une ville fantastique. Normalement c'est une ville où on vient en vacances ou quelques jours. Qui parle de Paris parle de choses positives".

Q: Votre agent vous a comparé à la Joconde, et vous devenez une star de Paris...

R: "Moi comme Mona Lisa (sourire)... Mon agent aime être sous les feux de la rampe. Il m'a mis pas mal de pression, c'est sûr, mais je suis heureux, j'aime jouer sous pression. C'est quoi une star? On peut être une star et ne pas gagner. Je serai heureux si je gagne. Je suis ici pour faire mon travail. Etre la star ou pas n'est pas important. Pour moi, la star c'est le club, un joueur n'est qu'une partie du puzzle".

Q: Votre père est musulman, votre mère catholique. Et vous ?

R: "Je suis né en Suède d'un père musulman et d'une mère catholique, j'ai été élevé dans une éducation variée, j'ai des frères et soeurs de mères différentes. Mais je suis ma propre voie, je ne crois pas tellement en une religion. Le football est ma religion" (applaudissements dans la salle, ndlr).

Propos recueillis en conférence de presse

ybl/bvo

PLUS:afp