NOUVELLES

Transfert - L'agent d'Ibrahimovic contre l'UEFA et le fair-play financier

18/07/2012 12:23 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Mino Raiola, l'agent de l'attaquant star suédois Zlatan Ibrahimovic transféré officiellement mercredi de l'AC Milan au Paris SG, a sévèrement critiqué l'UEFA et son projet de fair-play financier, en la comparant à "l'Union soviétique".

"J'espérais que l'UEFA s'améliorerait avec Michel Platini, mais seul le nom du président a changé, a-t-il lancé dans les couloirs du Parc des Princes à l'issue de la conférence de presse d'+Ibra+. Si on pense à l'UEFA, on est tous morts".

"Il faut être heureux d'avoir eu des Berlusconi et Moratti (présidents de l'AC Milan et l'Inter Milan, ndlr), a-t-il poursuivi. C'était il y a 25 ans; maintenant il faut être heureux d'avoir la famille du Qatar à Paris, celle d'Abou Dhabi à Manchester City. Il y a eu aussi un Russe (Roman Abramovich, ndlr) qui a pris un petit club comme Chelsea et regardez où il l'a mené".

"Retournons donc à l'Union soviétique !, s'est-il aussi exclamé. Ce n'est pas mon ambition".

Mino Raiola critiquait ainsi le principe du fair-play financier --ne pas dépenser plus qu'on ne gagne--, cheval de bataille de Michel Platini. Son entrée en vigueur est fixée à 2013/2014. Les premières sanctions pour les contrevenants, qui pourraient aller de la simple amende à l'exclusion des compétitions européennes par l'UEFA, pourraient tomber à partir de 2014/15.

Le PSG a dépensé plus de 200 millions d'euros sur le marché des transferts depuis son acquisition il y a un an par un fonds souverain du Qatar, QSI (Qatar Sport Investments). Son président, Nasser Al-Khelaifi, a assuré que le club dégagerait une rentabilité "dans quelques années".

ybl/pgr/chc

PLUS:afp