NOUVELLES

Tour de France - 16e étape: déclarations

18/07/2012 11:15 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Bradley Wiggins (GBR/Sky), maillot jaune: "Il faisait très chaud et après une journée de repos, les gens réagissent différemment. Notre équipe a encore passé le test avec succès. On a très bien roulé et réalisé le scénario idéal en prenant un peu plus de temps sur Cadel Evans et, même si on n'a pas réussi à se débarrasser de Nibali, qui est très fort, c'était une très bonne journée. Il ne faut pas sous-estimer Nibali. Je ne pense pas que les autres ont renoncé à me battre et qu'ils pensent déjà aux autres places sur le podium. Ils nous ont bien sollicité dans les montées. Demain (jeudi) sera un autre jour, un nouveau défi."

Chris Froome (GBR/Sky), 2e du général: "Ca a été une dure journée, mais je pense que certains en ont gardé un peu pour demain (jeudi). On a obtenu le résultat qu'on voulait. Nibali ne nous a pas trop inquiétés, on revenait toujours sur lui. Un jour de plus est passé, un jour qui nous rapproche de Paris. On n'a pas encore la victoire en poche, mais c'est sûr qu'on s'en rapproche."

Jurgen Van den Broeck (BEL/Lotto), 4e du général: "J'ai lâché prise sur l'attaque de Nibali. J'aurais explosé si j'avais essayé de le suivre. J'ai grimpé à mon rythme et j'ai limité les dégâts. Prendre près de 4 minutes à Evans est une très bonne opération. Vanendert l'avait bien mis sous pression. Avec cette chaleur, la journée a été difficile. C'est comme si un sèche-cheveux m'avait soufflé sur le visage tout au long de la journée."

Chris Anker Sorensen (DEN/Saxo Bank): "Je suis très fier de mon résultat, et aussi de la manière. J'ai essayé de doser mon effort, de ne pas répondre aux attaques tout de suite, de trouver mon rythme pour ensuite pouvoir attaquer dans le final. Et j'ai réussi. J'ai réussi à lâcher des grands noms mais il n'y avait rien à faire avec Voeckler."

Brice Feillu (FRA/Saur-Sojasun), 5e de l'étape: "Je suis déçu. Je pensais que c'était ma journée. Après tout ce qui m'est arrivé, je reviens à un haut niveau mais pas assez bien. Thomas (Voeckler) a bien joué, je n'ai pas fait d'erreurs. Mais il était meilleur que moi. Au début, je pensais être aussi bien que lui. Après, ça m'a lâché dans la tête. Je voulais gagner aujourd'hui, pas faire cinquième même si c'est une récompense."

sva/sk

PLUS:afp