NOUVELLES

Sanna Nyassi marque à la 68e minute et l'Impact bat le Revolution 2-1

18/07/2012 10:48 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Sanna Nyassi a marqué à la volée à la 68e minute et l'Impact de Montréal a signé une victoire de 2-1 face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, mercredi.

L'Impact a maintenant une victoire de plus que le Toronto FC et les Whitecaps de Vancouver à leur année d'expansion dans la MLS.

L'entraîneur Jesse Marsch est toutefois convaincu que sa formation aurait pu afficher un meilleur rendement si elle n'avait pas laissé filer des points à cause de la défensive poreuse.

«Je crois qu'il y a une certaine déception quant à notre fiche puisque nous croyons en nos moyens et nous avons le sentiment d'être une bonne équipe», a expliqué l'entraîneur.

Patrice Bernier a marqué sur un penalty pour Montréal (7-12-3), qui a dépassé la Nouvelle-Angleterre (6-9-4) au sixième rang du classement général.

«Nous sommes une équipe d'expansion, mais depuis le premier jour nous répétons que nous ne voulons pas utiliser cela comme une excuse, a expliqué le capitaine Davy Arnaud. Nous voulons en faire plus.»

La Nouvelle-Angleterre a égalisé à la 44e quand la frappe de Nguyen a battu le gardien Donovan Ricketts avant de frapper la barre transversale. Le ballon est revenu sur le pied de Ricketts avant de pénétrer dans le filet.

Le but a été jugé comme un but contre son camp, mais Lee Nguyen devrait être crédité de son quatrième filet de la saison après une révision de la ligue.

«Même si le but est survenu dans la dernière minute avant la mi-temps, personne n'a baissé les bras, a ajouté le capitaine Davy Arnaud. Nous étions confiants de pouvoir changer le vent de côté en deuxième demie.»

Le Revolution, qui venait d'encaisser une défaite de 1-0 face au Toronto FC, n'a jamais remporté de match au Canada. Le club a une fiche de 0-1 à Vancouver et de 0-2-4 à Toronto.

L'Impact, qui montre un rendement de 6-3-2 à domicile, a signé une deuxième victoire seulement à ses six derniers matchs.

Alors que le jeu se poursuivait après un coup franc, Justin Mapp a centré le ballon au poteau éloigné, où Nyassi se trouvait pour marquer. Il a ainsi soulevé la foule de 15 615 spectateurs réunis au Stade Saputo avec son troisième but de la saison.

L'Impact a ouvert la marque tôt sur le penalty de Bernier à la 28e minute. Chris Tierney avait fait trébuché Nyassi dans la surface de réparation quelques secondes plus tôt.

Bernier a dû reprendre son tir à trois reprises puisque l'officiel Fotis Bazakos jugeait qu'il y avait des irrégularités. Bernier a marqué à chaque fois.

Il s'agissait du sixième filet de la saison du Québécois, son quatrième sur un penalty.

«Je ne pensais qu'à mettre le ballon au fond du filet, a dit Bernier. Si je commence à penser à ce que je dois changer pour réussir le pénalty, ça risque de changer la manière dont je tire.»

Nyassi était de retour après avoir servi un match de suspension en raison d'une accumulation de cartons jaunes. Son frère, Sainey Nyassi, a amorcé le match sur le banc de la Nouvelle-Angleterre avant de faire sa première entrée de la saison à la 79e minute.

«C'était bien de jouer contre mon frère, surtout lorsqu'on l'emporte comme ce soir, a déclaré Sanna Nyassi. Nous attendions ce moment avec impatience. J'espère que l'occasion se représentera lorsque nous irons en Nouvelle-Angleterre.»

Le Revolution amorçait un voyage de trois rencontres qui l'amènera à Kansas City samedi alors que l'Impact sera à Houston.

PLUS:pc