NOUVELLES
18/07/2012 01:58 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Au moins 24 morts dans le naufrage d'un traversier à Zanzibar

Tamy Emma Pepin

Au moins 24 personnes, dont deux Européens, ont péri mercredi dans le naufrage d'un traversier transportant plus de 250 passagers entre Dar es-Salaam et Zanzibar, a annoncé à la presse le ministre des Transports de cet archipel semi-autonome de Tanzanie.

Un secouriste avait indiqué auparavant à l'AFP que 149 survivants avaient pu être repêchés sur les lieux du naufrage, au large des côtes de la principale île de l'archipel, Unguja.

"Nous avons jusqu'ici reçu 24 corps, dont ceux de deux Européens", a déclaré le ministre des Transports, Hamad Masoud Hamad, aux journalistes rassemblés près de l'hôpital Mnazi Mmoja de Zanzibar city, capitale de l'archipel située sur Unguja.

De son côté, le ministre tanzanien de l'Intérieur, Emmanuel Nchimbi, a indiqué mercredi soir à la télévision nationale que 124 personnes avaient pu être sauvées.

"Les opérations de sauvetage se poursuivent (...) 124 personnes ont été déjà repêchées en vie et nous espérons que d'autres vont être sauvées", a-t-il déclaré, "nous travaillons ensemble pour sauver tous ceux qui peuvent encore être sauvés".

Selon Saidi Shaabani, un responsable de la vice-présidence tanzanienne, le manifeste du bateau, qui transportait également du fret, comporte les noms de 251 adultes, d'une trentaine d'enfants et de six membres d'équipage. Il n'est pas rare que ce genre de bateau soit surchargé et une partie des passagers non enregistrés.

Selon des images de la télévision nationale, des centaines de personnes, pour la plupart des femmes en larmes, sans nouvelles de proches ayant pris place sur le bateau, étaient rassemblées sur les plages de Dar es Salaam, la capitale économique d'où est parti le ferry.