NOUVELLES

L'engagement du président Obama défendu par son ambassadeur sur le sida

18/07/2012 02:37 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Le coordinateur américain de la lutte contre le sida, Eric Goosby, a pris la défense mercredi du président Barack Obama, critiqué par certains car il ne se rendra pas à la 19e conférence internationale sur le sida qui se tiendra du 22 au 27 juillet à Washington.

"L'engagement du président Obama sur le sida s'illustre à travers ses actions, qui parlent plus que des mots", a-t-il dit en réponse à une question lors d'une conférence de presse pour présenter le dernier rapport de l'Onusida sur la pandémie.

Les participants ont été interrogés sur les critiques exprimées en particulier par Michael Weinstein, président de l'ONG AIDS Healthcare Foundation, qui a estimé que "cette décision marque un triste jour dans la guerre contre le sida et est un triste reflet de la présidence Obama".

Il a aussi rappelé que "les anciens présidents George W. Bush et Bill Clinton, ainsi que Bill Gates, se sont tous engagés à venir parler à la conférence" bisannuelle où quelque 25.000 participants sont attendus et qui se tient pour la première fois aux Etats-Unis depuis 22 ans.

Mais Eric Goosby a assuré que le président "prêtait attention à la question du sida depuis le tout début de son mandat".

"Depuis le premier jour, nous avons accru le nombre de personnes sous traitement pour le faire passer de 1,7 à 4 millions, soit la moitié des 8 millions ayant désormais accès aux antirétroviraux" dans les pays à revenus faibles et intermédiaire, a-t-il souligné.

"Pour les Etats-Unis, le président Obama et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, il est absolument clair qu'il s'agit d'une priorité et d'une politique de haute importance", a ajouté Eric Goosby.

"Je peux parler au nom du président pour vous dire que jeudi la Maison Blanche organisera une rencontre à laquelle M. Obama conviera des participants à la conférence (sur le sida)".

"Il recevra ainsi ces personnes chez lui pour aborder les questions relatives à l'épidémie", a encore dit l'ambassadeur américain sur le sida.

M. Obama s'adressera aux participants à la 19e conférence internationale via une vidéo, a indiqué la Maison Blanche.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton doit quant à elle intervenir en personne lundi matin.

js/sam

PLUS:afp