NOUVELLES

L'Egyptien à l'origine d'une crise avec Ryad inculpé pour trafic de drogue

18/07/2012 06:26 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

L'avocat égyptien dont l'arrestation avait provoqué en avril une crise diplomatique entre Ryad et Le Caire a été inculpé mercredi pour trafic de drogue à Jeddah, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, a indiqué un défenseur des droits de l'Homme.

"Le procureur a requis la peine de mort" contre l'avocat, Me Ahmed al-Guizaoui, a précisé ce militant qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

L'accusé comparaissait pour la première fois devant le tribunal, qui a fixé sa prochaine audience au 5 septembre, a-t-il ajouté.

Le trafic de drogue est puni de la peine de mort en Arabie saoudite.

L'arrestation d'Ahmed al-Guizaoui, accusé d'avoir transporté dans ses bagages 21.380 comprimé de Xanax, un médicament classé comme une drogue en Arabie saoudite, avait provoqué des manifestations de colère en Egypte.

En réaction, l'Arabie saoudite avait fermé fin avril ses représentations diplomatiques en Egypte -et rappelé son ambassadeur- avant de les rouvrir après la visite le 4 mai d'une importante délégation d'hommes politiques et de personnalités égyptiennes à Ryad, où ils avaient été reçus par le roi Abdallah.

Des membres de la communauté égyptienne en Arabie saoudite ont publié un communiqué affirmant que Me Guizaoui avait signé un procès-verbal devant les enquêteurs saoudiens, reconnaissant son implication dans un trafic de drogue.

str/aa/mh/cco

PLUS:afp