NOUVELLES

Le président du Bayern Munich juge Blatter fragilisé

18/07/2012 06:46 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Le président du Bayern Munich, Ulrich Hoeness, a estimé mercredi que le président de la Fifa Joseph Blatter était de plus en plus fragilisé, après de nouveaux soupçons de corruption.

"L'air devient de plus en plus rare pour Monsieur Blatter. Je ne peux pas m'imaginer qu'il puisse rester en poste et encore moins de poser sa candidature encore une fois", a dit M. Hoeness, en marge d'une manifestation à Unterschleissheim (sud de l'Allemagne).

Il a estimé que M. Blatter avait vraiment l'air abattu mardi lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Zurich. "Enfin, il y a des gens qui osent l'attaquer - même des journalistes internationaux", a-t-il ajouté.

Mardi, Joseph Blatter a réaffirmé qu'il n'avait aucune raison de démissionner de la présidence de la Fifa, qui traverse actuellement de nouvelles turbulences avec les dernières révélations sur une ancienne affaire, dite affaire ISL, une ex-société détentrice des droits exclusifs sur la Coupe du monde accusée de pots-de-vin qui auraient été versés au prédécesseur de M. Blatter, Joao Havelange.

Les Allemands se sentent singulièrement concernés par les nouvelles révélations car elles indiqueraient que le Championnat du monde de 2006 en Allemagne a été acheté.

clp/fjb/jgu

PLUS:afp