NOUVELLES

Le nouveau circuit du Nürburgring contraint au redressement judiciaire

18/07/2012 10:13 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

Le circuit automobile du Nürburgring (ouest de l'Allemagne), plombé par le coût de sa rénovation, est obligé de se placer en redressement judiciaire, a annoncé mercredi un responsable de l'Etat régional de Rhénanie-Palatinat, propriétaire à 90% de la société gestionnaire.

"Nous nous sommes décidés à demander à notre associé de convoquer le conseil d'administration et de déclencher une procédure d'insolvabilité", a déclaré Kurt Beck, chef du gouvernement régional.

Une requête va maintenant être déposée devant le tribunal d'instance de Bad Neuenahr-Ahrweiler et un mandataire judiciaire va prendre les rênes du circuit, a précisé cette source au SID, filiale d'information sportive de l'AFP.

Les propriétaires du circuit comptaient sur une aide de l'Union européenne (UE) pour remédier à la situation financière catastrophique du circuit mais "à la fin de la semaine dernière, la commission européenne a indiqué qu'aucune décision positive ne pourrait intervenir avant le 30 juillet", souligne un communiqué du Land.

La société gérant le circuit, Nürburgring Automotive, ne peut plus faire face aux remboursements d'un crédit lié à la rénovation récente du circuit, le passif s'élevant à 13 millions d'euros.

Dans le même temps, Nürburgring Automotive a annoncé qu'un accord avait été trouvé avec Bernie Ecclestone, le patron de Formula One Management (FOM), qui gère les droits commerciaux de la F1, pour que le GP d'Allemagne puisse continuer à avoir lieu sur le circuit, une année sur deux.

"Les associés de Nürburgring Automotive, Jörg Lindner et Kai Richter, se sont entendus avec le patron de la F1, Bernie Ecclestone, sur un projet qui garantit l'avenir de la F1 sur le Nürburgring", affirme l'entreprise dans un communiqué.

Ce projet prévoit notamment qu'Ecclestone devienne le promoteur de la course, engrangeant toutes les recettes et assumant tous les frais, à condition que l'Etat régional fournisse le personnel nécessaire et mette à disposition l'enceinte et ses annexes.

Depuis 2009, ce nouveau circuit du Nürburgring (5 km, 16 virages) accueille une année sur deux le Grand Prix d'Allemagne de F1, en alternance avec le circuit d'Hockenheim dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest), où va se dérouler dimanche l'édition 2012.

En 1984, 1995, 1996, puis de 1999 à 2007, avant sa rénovation, le Nürburgring avait accueilli plusieurs éditions du Grand Prix d'Europe, pendant que le GP d'Allemagne avait lieu chaque année à Hockenheim.

Le vieux circuit, situé à proximité et baptisé "Nordschleife" (20 km, 73 virages), n'a pas été rénové mais fonctionne 365 jours par an et accueille chaque année une course de 24 Heures très réputée, réservée aux GT. Il est trop dangereux pour des courses de monoplaces.

hs-elr/fjb/dlo/chc

PLUS:afp