NOUVELLES

Six touristes israéliens tués dans l'explosion de leur autocar en Bulgarie

18/07/2012 01:45 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT
AFP

SOFIA, Bulgarie - Un autocar qui transportait de jeunes touristes israéliens a explosé mercredi dans une station balnéaire de la Bulgarie, tuant au moins six personnes et en blessant 32 autres, selon le ministère bulgare des Affaires étrangères.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a aussitôt dénoncé un «attentat terroriste iranien», promettant une réponse ferme.

L'explosion s'est produite dans le stationnement de l'aéroport de Burgas, sur la mer Noire, à environ 400 kilomètres à l'est de la capitale, selon la police. Les touristes israéliens venaient apparemment tout juste d'arriver dans le pays. Plusieurs véhicules garés à proximité de l'explosion ont pris feu.

On ne sait pas encore avec certitude s'il s'agissait d'un attentat-suicide ou d'une bombe activée à distance. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque pour l'instant.

Des témoins cités par les médias israéliens ont raconté que la déflagration s'était produite alors qu'une personne venait de monter à bord du véhicule.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avidgor Lieberman, a affirmé que l'explosion avait été causée par une bombe placée dans l'autocar. Selon M. Lieberman, l'attaque a fait sept morts, mais les autorités bulgares ont seulement rapporté six décès.

Le premier ministre israélien a aussitôt accusé Téhéran d'être derrière cette attaque. «Tous les signes pointent vers l'Iran», a-t-il dit, en promettant qu'«Israël répondra avec force au terrorisme iranien».

Benyamin Nétanyahou a rappelé que des attaques avaient visé des Israéliens dans plusieurs pays au cours des derniers mois, notamment en Inde, en Géorgie, en Thaïlande, au Kenya et à Chypre.

Selon un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Jonathan Rosenzweig, l'explosion s'est produite une quarantaine de minutes après l'atterrissage d'un vol en provenance de Tel Aviv. Les touristes étaient apparemment en train d'embarquer à bord des autocars qui devaient les conduire à leurs hôtels.

Une femme qui a assisté à l'explosion, Gal Malka, a déclaré à une chaîne de télévision israélienne qu'elle avait vu une personne monter dans l'autocar tout juste avant la déflagration. Selon Mme Malka, qui a été légèrement blessée, l'autocar était rempli d'adolescent israéliens.

L'aéroport de Burgas a été fermé et le trafic aérien a été redirigé vers d'autres aéroports. Dans la capitale, Sofia, la mairesse Yordanka Fandakova a ordonné un renforcement de la présence policière dans tous les lieux publics liés à la communauté juive. Environ 5000 juifs vivent en Bulgarie, la plupart à Sofia.

L'attaque coïncide avec le 18e anniversaire de l'attentat contre la communauté juive de Buenos Aires, en Argentine, qui avait fait 85 morts. Un juge argentin a conclu que l'Iran était derrière cette attaque.