NOUVELLES

Dopage: la suspension du fondeur Christian Hoffmann réduite de 6 à 2 ans

18/07/2012 10:05 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

La suspension de six ans infligée à l'ancien champion olympique autrichien de ski de fond Christian Hoffmann pour dopage sanguin a été réduite à deux ans, a annoncé mercredi l'Agence nationale autrichienne antidopage (Nada).

Hans-Moritz Pott, l'avocat de Hoffmann, a indiqué que son client allait faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). "Il veut restaurer son honneur", a-t-il déclaré.

La détention d'un appareil à visée de dopage sportif et leur prêt à d'autres sportifs avec pour but le dopage, infractions pour lesquelles Hoffmann avait été condamné en décembre 2011 par la Nada, n'ont pas pu être caractérisées par le tribunal arbitral indépendant qui a examiné l'affaire, a expliqué l'agence dans un communiqué.

Il a cependant été reconnu coupable de "recours à une méthode interdite", a ajouté la Nada.

Christian Hoffmann, âgé de 37 ans, avait mis un terme à sa carrière à la suite d'une suspension provisoire décidée en décembre 2009, lorsque la Nada a commencé son enquête.

La suspension définitive, rétroactive, court également à partir de cette date, ce qui en théorie permet à Hoffmann de reprendre sa carrière sportive.

Hoffmann était soupçonné de s'être rendu au laboratoire viennois Humanplasma, au centre d'une affaire de dopage, et d'être le co-propriétaire d'une centrifugeuse utilisée pour un dopage sanguin.

Christian Hoffmann avait remporté la médaille d'or sur du 30 km des jeux Olympiques de Salt Lake City en 2002, après le déclassement de l'Espagnol Johan Muehlegg pris pour dopage.

sgl/chc

PLUS:afp