NOUVELLES

Des armes importantes utilisées contre Israël venaient de la Syrie (Hezbollah)

18/07/2012 04:23 EDT | Actualisé 17/09/2012 05:12 EDT

"Les armes les plus importantes" et les roquettes utilisées par le Hezbollah contre Israël durant la guerre de 2006 venaient de la Syrie, a affirmé mercredi le secrétaire général du puissant parti chiite libanais, Hassan Nasrallah.

"Les armes les plus importantes avec lesquelles nous avons combattu durant la guerre de juillet (2006) venaient de la Syrie", a dit le chef du Hezbollah lors d'une allocution à l'occasion du sixième anniversaire de ce conflit.

La Syrie, a-t-il souligné, est "plus qu'un passage pour la résistance (le Hezbollah, NDLR) et un pont de liaison entre la résistance et l'Iran".

La Syrie est "un véritable soutien à la résistance au niveau militaire", a-t-il insisté, exprimant notamment ses condoléances pour la mort de trois hauts responsables de la sécurité syrienne tués dans un attentat spectaculaire mercredi à Damas.

Les rebelles syriens ont revendiqué un attentat spectaculaire commis mercredi dans un bâtiment de la Sécurité dans lequel ont péri le beau-frère du président syrien, Assef Chawkat et le ministre de la Défense Daoud Rajha ainsi que le responsable de la cellule de crise Hassan Turkmani.

M. Nasrallah a qualifié les trois généraux de "martyrs" et de "compagnons d'armes" contre Israël, affirmant que l'attaque contre eux "ne sert que les intérêts de l'ennemi".

Allié de longue date de Damas, le Hezbollah a constamment exprimé son soutien au régime syrien depuis le début de la révolte contre le président Bachar al-Assad en mars 2011.

Israël et le Hezbollah, qui prône la lutte armée contre l'Etat hébreu et contrôle une grande partie du sud du Liban, se sont livrés une guerre dévastatrice à l'été 2006.

rd/feb/sbh

PLUS:afp