NOUVELLES

Transactions douteuses chez HSBC: démission d'un responsable devant le Sénat

17/07/2012 03:06 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

Un responsable de la banque britannique HSBC a annoncé sa démission mardi devant une commission du Sénat américain, après la publication d'un rapport parlementaire accusant la banque d'avoir manqué de vigilance face à des transactions douteuses.

Le responsable chargé du respect des réglementations, David Bagley, a affirmé devant les élus de la commission d'enquête du Sénat liée à la sécurité intérieure, qui a publié le rapport, qu'il y a eu des "domaines dans lesquels nous avons connu des défaillances significatives".

En lisant sa déclaration aux élus, M. Bagley a indiqué qu'il démissionnait dans le cadre d'une réorganisation de son service. "Je me suis mis d'accord avec notre direction pour conduire une transition ordonnée à la tête de cet important service", a-t-il dit.

M. Bagley n'a pas précisé s'il quittait ou non la banque.

Selon le rapport des sénateurs, la banque a fait prendre des risques au système financier américain en l'exposant à de possibles activités de blanchiment d'argent lié au trafic de drogue ou au financement du terrorisme.

Le rapport d'une commission d'enquête du Sénat liée à la Sécurité intérieure a souligné de "graves carences" dans le système anti-blanchiment de la filiale américaine de HSBC, HBUS, qui ne parvient pas, selon les parlementaires, à surveiller de façon efficace les activités suspectes.

L'audition de mardi a par exemple révélé que la banque a réalisé 16 milliards de dollars de transactions secrètes avec l'Iran sur une période de six ans.

mlm/emp/bdx

PLUS:afp