NOUVELLES

Tour de France - RadioShack "ne peut pas expliquer le contrôle" de F.Schleck

17/07/2012 04:15 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

L'équipe RadioShack a déclaré mardi soir ne pas pouvoir expliquer le contrôle antidopage positif à un diurétique du coureur luxembourgeois Frank Schleck, à qui elle a demandé de quitter le Tour de France.

"Le produit n'est pas présent dans aucun des médicaments qui ont été prescrits par l'équipe", a déclaré la formation luxembourgeoise dans un communiqué. "La raison de la présence de Xipamide dans l'échantillon d'urine de M. Schleck n'est pas claire pour l'équipe".

"Pour le moment, l'équipe ne peut donc pas expliquer le résultat positif", a souligné la formation dirigée par Johan Bruyneel.

Dans son communiqué, l'équipe a précisé avoir "décidé de retirer immédiatement Frank Schleck du Tour de France", après avoir été informé du résultat du contrôle.

"Même si un échantillon "A" anormal n'impose pas cette mesure, M. Schleck et l'équipe pensent que c'est la bonne chose à faire pour que le Tour de France continue dans le calme et que Frank Schleck prépare sa défense dans les délais réglementaires", a ajouté RadioShack.

La formation s'est dite "totalement déterminée à collaborer avec les agences antidopage pour résoudre cette affaire".

Frandk Schleck a été controlé positif à l'issue de la 13e étape du Tour de France, le 14 juillet, au Cap d'Agde (sud).

sva-jm/gd

PLUS:afp