NOUVELLES

LNH: les discussions reprennent mercredi en vue d'un nouveau contrat de travail

17/07/2012 03:29 EDT | Actualisé 16/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - La LNH et l'association des joueurs doivent reprendre les discussions mercredi dans les bureaux new-yorkais de la ligue.

Le partage des revenus est la plus grande source de conflit. Les joueurs aiment leur part actuelle du gâteau, tandis que les propriétaires sont insatisfaits.

Les deux parties se sont rencontrées le plus récemment vendredi, dans le but d'en arriver à un nouveau contrat de travail. Celui en cours prend fin le 15 septembre.

Il y a eu plusieurs échos selon quoi les proprios ont offert de réduire la part des joueurs de 57 à 46 pour cent. On a aussi rapporté que les joueurs devraient attendre 10 ans avant de devenir joueurs autonomes sans compensation, et que les contrats ne dépasseraient plus cinq ans. Au début du mois, Zach Parise et Ryan Suter ont signé des contrats de 98 M $ pour 13 ans avec le Wild du Minnesota.

À la table des négociations se trouveront notamment Donald Fehr, directeur exécutif de l'Association des joueurs, ainsi que Bill Daly, commissaire adjoint de la LNH.

Après la séance de vendredi, le commissaire Gary Bettman a dit qu'il y a beaucoup de travail à faire dans un laps de temps relativement court.

Fehr a dit ne pas savoir à quelle intervalle de temps limitée Bettman a fait référence, disant qu'idéalement, une entente serait conclue le plus rapidement possible. Il voit une grève comme une option de dernier recours.

«Cela veut dire de négocier de bonne foi, de faire tout ce qui est possible, d'écouter attentivement l'autre partie, de faire des contre-propositions quand vous pouvez, en accord avec ce que vous estimez être approprié comme contrat, et de continuer de cette façon-là jusqu'à une entente, a dit Fehr. Il est à espérer que l'autre partie ait la même vision des choses.»

Bettman était en charge du lock-out de 1994-95, qui a retardé le début de la saison, et qui a mené à un calendrier régulier de 48 matches. Lorsque les conflits de travail ont persisté en 2004-05, Bettman a annoncé l'annulation de la saison, ce qui a fait très mal à la ligue pendant plusieurs années.

Fehr insiste sur les prérogatives des joueurs en vertu du droit américain sur les relations de travail. Il voit joueurs et propriétaires commes partenaires égaux dans des dossiers comme le réaménagement des sections, mis de côté, la saison dernière, après le refus des joueurs d'accepter les changements.

La LNH doit donner le coup d'envoi de la saison régulière le 11 octobre.

PLUS:pc